Back to top
El cannabis, nuevo ingrediente de los tés helados Arizona

La première fois que j'ai acheté un thé glacé de marque AriZona, c'était quand je vivais aux Pays-Bas, le pays des coffeeshops. Comment puis-je imaginer que quatre ans plus tard, cette société de fabrication de sodas allait inclure du cannabis parmi ses principaux ingrédients? Une autre marque américaine qui lance le cannabis. Nous allons tout vous raconter dans cet article.

Qui n'a jamais été attiré par les dessins colorés des thés AriZona dans les réfrigérateurs du supermarché? Nous finissons par en acheter un irrémédiablement. Maintenant, cette marque inclut un élément plus attrayant dans sa formule magique : le cannabis sera l’un de ses ingrédients principaux.

Association de cannabis

Comme l’on pouvait lire dans le Wall Street Journal, AriZona Beverage Co, la société derrière Arizon Iced Tea, s'est associée à la société de cannabis Dixie Brands Inc. Maintenant que la légalisation est un fait dans de nombreux endroits aux États-Unis, des nombreuses et variées marques, profitent pour lancer l’entreprise de cannabis. Epicerie, boissons, chaussures, cosmétiques, textiles, matériaux de construction ...

Un marché émergent

Dixie Brands Inc. est basée à Denver et se consacre à la vente et à la fabrication d’évaporateurs, de teintures, de crèmes et de bonbons dans cinq États d’Amérique du Nord. À présent, elle envisage de fabriquer et de vendre ses produits dans des dispensaires agréés. Le président et chef de la direction d’AriZona, Don Vultaggio, a déclaré qu'une marque doit être disposée à faire des essais: 

"Ce qui est bien, c'est que nous sommes l'un des premiers dans un espace émergent", a-t-il avoué.

Boissons de cannabis

AriZona ira lentement et elle prévoit de commencer à faire de petits pas vers son objectif principal. D'abord, elle essayera avec des vaporisateurs et des bonbons gélifiés de faire le bond en avant et produire de boissons. Thé, limonade, café, boissons non alcoolisées, eau gazeuse… Toutes ces variétés pourraient faire partie de celles qui contiendront l’ingrédient magique dans un court laps de temps. AriZona Beverage Co et Dixie Brands ont toutes les deux obtenu une licence leur permettant de vendre ces types de produits.

Des USA au reste du monde

Comme prévu, ceux qui testeront d’abord leurs produits seront les Américains. Bien qu'ils envisagent de s’implanter au Canada et en Amérique latine ultérieurement. Vous vous souviendrez sûrement du nom d'autres marques de boissons qui ont franchi le pas vers l'entreprenariat au cannabis, car nous en avons parlé de plusieurs d'entre elles: Durban Poison, Hi-Fi Hops, Corona Constellation Brands Inc, Coors Light Molson Coors Brewing Co., Province Brands et même semble-t-il que Coca Cola négocie avec Aurora Cannabis, l’un des plus importants producteurs de cannabis au Canada.

Le commerce du thé, en déclin

Malgré tout, AriZona envisage d’être l’une des premières marques de boissons gazeuses à atteindre officiellement le marché du cannabis. Le Wall Street Journal a également noté que son activité principale, le thé, était en déclin, bien qu’il soit l’une des principales marques de thé glacé aux États-Unis. C'est pourquoi AriZona recherche de nouveaux modes de croissance, car son volume de ventes a connu une baisse ces dernières années.

Première étape d'action

Comme on peut lire dans le Wall Street Journal:

"L'accord, qui est soumis à l'approbation du conseil d'administration de Dixie, donne également à AriZona le droit d'acheter une participation pouvant atteindre 10 millions de dollars dans la société productrice de cannabis." 

En outre, le contrat stipule également que Dixie fabriquera les produits dans chaque état dans lequel ils sont vendus et qu'AriZona ne participe pas à la production. Bien que, comme dit précédemment, ils en soient à leur premier stade d’action.

Un pays encore inexploré 

La raison de cette prudence est que, selon Vultaggio, cela reste un geste risqué. Bien que la plante soit légale dans 11 états l'usage à des fins récréative et dans plus de 30 pays l'usage à des fins médicales, il n’existe pas encore aux États-Unis de loi fédérale qui dit que le cannabis est légal, au contraire, il est interdit. 

«Cela signifie qu’il ne peut pas être transporté à travers les frontières de l’État. De nombreuses banques n'acceptent pas l'argent provenant des ventes de cannabis et des entreprises qui vendent de la marijuana aux États-Unis. Ils ne peuvent pas coter sur les principales bourses américaines”, lit-on dans le Wall Street Journal.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.