Back to top
Umfassendes Cannabis-Gesetz in Spanien

Le 27 septembre, le parti Más País-Equo a enregistré un projet de loi au Congrès des députés espagnol qui place la consommation de cannabis au même niveau que celle du tabac.

Modification de la législation actuelle

Cette loi, qui déclarerait l'usage du cannabis "libre", y compris l'usage récréatif et récréatif, dépénaliserait la consommation sur la voie publique, actuellement passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 euros, et permettrait de le transporter "dissimulé dans les effets personnels et sans ostentation" avec une limite de dix fois la quantité nécessaire à la consommation personnelle. La consommation resterait toutefois interdite jusqu'à l'âge de la majorité et pour toutes les personnes en état d’incapacité légale.

Changements dans le secteur du cannabis professionnel

En ce qui concerne l'usage professionnel du cannabis, avec l'entrée en vigueur de cette loi, l'autorisation préalable des Administrations publiques serait une condition essentielle. La création - dans les registres des activités économiques - d'une section spécifique, dans laquelle devraient s'inscrire tous les agriculteurs qui cultivent du cannabis à des fins professionnelles, est également envisagée.

Commercialisation des produits du cannabis

Pour leur commercialisation dans des magasins physiques, le règlement prévoit une série de conditions à remplir pour obtenir les autorisations nécessaires et pouvoir vendre des produits dérivés du cannabis - comme mettre en place des systèmes de sécurité empêchant les mineurs d'accéder au produit ou éviter la publicité explicite incitant à la consommation, entre autres.

Établir un cadre réglementaire solide

Le groupe soutient que l'objectif de cette initiative est de parvenir à un "cadre réglementaire solide et cohérent avec la réalité sociale concernant les activités agricoles, industrielles, commerciales, thérapeutiques ou récréatives liées à la plante de cannabis", sans perdre de vue les éventuels effets nocifs "comme c'est le cas pour la réglementation d'autres substances telles que l'alcool et le tabac".

 

 

Garantir une consommation sûre

À cet égard, les pneumologues et les psychiatres insistent pour que les experts et la communauté scientifique soient entendus avant de prendre de nouvelles mesures dans ce sens, bien que le groupe insiste sur le fait que, justement, la légalisation garantirait une consommation plus sûre. Ce projet de loi prévoit également l'obligation d'allouer au budget de la santé 60% de ce que l'État perçoit en taxes sur les ventes de cannabis, afin que cette activité économique contribue à l'amélioration du système de santé publique.

La fin d’un marché illégal et un bénéfice substantiel pour l'État

Avec cette loi globale sur le cannabis, Más País-Equo rejoindrait la position de l'Observatoire européen du cannabis et, selon Íñigo Errejón, fondateur du parti, l’Espagne aurait la loi la plus avancée d'Europe, ce qui la mettrait en tête dans ce domaine. Ainsi, une fois que la culture, l'achat, la publicité, le transport, l'étiquetage, le conditionnement et la consommation seront réglementés et légalisés, selon les calculs du groupe, l'activité permettrait à l'État de percevoir près de 3 milliards d'euros par an en Espagne et entraînerait la création de quelque 100 000 emplois. Le cannabis serait taxé, disent-ils, par une accise de 35 % et cela constituerait un grand pas vers la fin du marché illégal et des mafias.

Avec cette initiative, Más País devance Unidas Podemos, qui a annoncé il y a quelques jours qu'il mettait au point une loi allant dans ce sens, et oblige le PSOE à affronter le débat sur la légalisation. Ils indiquent que, selon eux, "l'action des pouvoirs publics ne doit pas consister en une simple interdiction, mais en une dissection des moments et des circonstances dans lesquels ils doivent intervenir, dans l'intérêt général, tout en sauvegardant et en garantissant la liberté individuelle. Cela permet, comme dans le cas de cette loi, d'exploiter les chances et les avantages offerts par le cannabis, tout en minimisant les risques potentiels qu'il peut comporter".

Résolution de la proposition

Le 19 octobre, après son vote au Congrès, cette proposition n'a pas abouti, malgré le soutien d'Unidas Podemos, le partenaire de coalition du PSOE au gouvernement, qui a également enregistré sa propre proposition. Le parti socialiste PSOE, ainsi que le parti populaire PP et Vox, ont voté "non" à ce projet de loi. Le PNV s'est abstenu et Ciudadanos, qui lors du débat en plénière a appelé à la "liberté" de voter "oui", a critiqué la position de rejet du PP et du PSOE. Par conséquent, toutes les utilisations du cannabis ne seront pas dépénalisées pour l'instant. Le projet de loi Más País-Equo a été rejeté par 75 voix pour, 263 voix contre et 9 abstentions.

Dans la même lignée que ce que réclame l'Observatoire européen du cannabis, Más País déclarait dans son texte tous les usages du cannabis "libres", reconnaissant "la valeur et le caractère universel, culturel, sociologique, récréatif, médicinal, commercial et industriel de la plante dans toutes ses variétés".

Les trois initiatives présentées au Congrès par différents partis, dans le but de légaliser le cannabis, n'atteindront pas leur objectif premier car elles ne bénéficient pas du soutien du PSOE, même si elles ont au moins permis d'ouvrir et de populariser le débat public dans la société.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.