Back to top
Lowell Farms, el primer Cannabis Café de Estados Unidos

Énorme attente et longues queues pour accéder au local ; l’inauguration du Lowell Farms, quel succès !

Le premier restaurant, bar, dispensaire de cannabis des États-Unis, a ouvert ses portes il y a quelques jours en réussissant à remplir la salle et même en laissant dehors des gens qui attendaient pour découvrir ce qu’il y avait derrière ses portes. C’est que la zone n’aurait pas pu être mieux choisie. L’établissement se trouve dans le quartier vibrant et tellement à la mode de West Hollywood – ou WeHo comme l’appellent les locaux – à 500m du Walk of Fame. Parmi les 300 demandes reçues, la ville a octroyé 8 licences qui permettent la consommation et la vente de cannabis, de boissons et de nourriture. Le Cannabis Café Lowell Farms a été le premier à remplir toutes les conditions pour faire usage de cette licence.

« C’est incroyable d’avoir marqué l’histoire. Je n’aurais jamais pensé que cela m’arriverait un jour! », a commenté Andrea Drummer aux convives le jour de l’inauguration.

Andrea est l’une des propriétaires et la Chef Exécutive (gérante) du Lowell Farms. Elle s’est formée au « Cordon Bleu » de Los Angeles et en 2012 elle a fondé sa propre coopérative appelée Elevation VIP. Là-bas, elle a réussi à gagner en prestige grâce à sa cuisine infusée dans des cannabinoïdes. Ce qui lui a permit d’élaborer un superbe menu pour son restaurant.

« C’est important d’avoir un lieu sûr pour consommer en communauté. Le seul endroit qui me vient à l’esprit, c’est Amsterdam », a commenté Andrea qui nous assure que des gens de tous le pays et même de l’étranger sont venus visiter le restaurant le jour de son ouverture.

Le restaurant, bar ou dispensaire – comme tu préfères l’appeler – peut accueillir 240 personnes avec un accès restreint pour les moins de 21 ans, bien sûr, pour agir conformément à la loi du pays. Il y a une zone de bar, une autre pour manger et un grand jardin où deux zones différentes ont été habilitées : une pour fumeur et une autre sans fumée.

 

Quant à son fonctionnement, ça ressemble beaucoup aux Coffee Shops d’Amsterdam mais avec quelque chose en plus. Comme dans la plupart des dispensaires, ils ont un vaste choix de fleurs, extractions, denrées alimentaires et produits pour la consommation du cannabis. Même si le menu reflète les saveurs et arômes de la Californie hippie. Et sur la carte de son restaurant, on trouve des plats de saison parfaitement combinables avec les effets des cannabinoïdes. Oui, tu as bien lu, des plats combinables avec les effets du cannabis, pas infusés avec du cannabis. Même si Andrea est une crack dans ce genre de cuisine, la légalité actuelle de son pays ne lui permet pas de le proposer à ses clients.

« … il doit y avoir un lieu pour que tous profitent ouvertement du cannabis en communauté.(…) C’est un espace pour les connaisseurs de cannabis et pour ceux qui ne le sont pas mais sont curieux et souhaitent expérimenter le cannabis dans une ambiance chaleureuse » - Comuniqué de Lowell Farms

Soucieux d’offrir une expérience unique, sûre et agréable

« On a des gens qui parlent espagnol mais aussi d’autres langues pour rendre l’expérience plus inclusive » - Bianche (Porte-parole de Lowell Farms Café)

Le personnel aide les clients à choisir parmi les variétés disponibles, pas seulement par rapport au goût, aux effets et à la puissance mais aussi pour choisir celle qui accompagne le mieux la boisson ou la nourriture qu’ils sont en train de déguster. Comme le sommelier t’aide à choisir le vin avec lequel tu apprécieras le plus le plat que tu es en train de manger ! Et bien, ce service original a reçu le nom de « service de fleurs à table ». Et notre canna-sommelier, celui de « amphitryon des fleurs ».

Pour pouvoir mener à bien professionnellement tous les services proposés, les 40 travailleurs du restaurant ont été formés pour prendre soin de leurs convives et pour faire en sorte que ceux-ci puissent tolérer le cannabis qu’ils commandent. Par conséquent, ils ont crée un autre service pour éviter que ceux-ci conduisent sous l’influence du cannabis.

À Lowell Farms, ils veulent être attentifs à toute la sécurité et toujours insister sur la responsabilité qu’implique la consommation de cannabis

Avec cet ample et attractif éventail de possibilités, en plus de l’endroit agréable où il se trouve, ne nous étonnons pas qu’il finisse par devenir une importante attraction touristique. Tellement bien que des personnages célèbres comme Miley Cyrus, Mark Ronson y Chris Rock ont décidé de devenir investisseurs du projet. Et ils prétendent faire directement concurrence aux Coffee Shops hollandais !

Ce qui est vrai c’est que Lowell arrive aux États-Unis juste au moment où la légalisation du cannabis récréatif et médicinal est en train d’avoir lieu avec l’accord de plus en plus d’état. Cela en fait une entreprise socialement acceptée, voire respectable, quoique la drogue continue à être illégale au niveau fédéral. Mais même s’il a pris la place du premier café consacré au cannabis dans le pays, on prévoit que 7 autres licences délivrées commencent à réaliser une activité d’expérience similaire dans la ville.

En attendant, en Espagne, il nous reste l’utopie diffuse des clubs ou des associations de cannabis. Peut-être que l’on ne peut pas présumer d’autant de vedettes cannabis-friendly mais, par contre, on peut présumer de la qualité de nos fleurs.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.