Back to top
Recetas de cannabis medicinal con Twenty21 Project

Le projet Twenty21 vise à réaliser une étude au Royaume-Uni basée sur un registre de patients qui seront traités avec du cannabis médical afin de démontrer l'efficacité et la tolérance de cette plante. Cette étude est l'un des projets les plus importants en Europe dans le domaine du cannabis médical.

En Angleterre, la recherche sur le cannabis à usage médical a pris de l'importance ces dernières années ; aussi l'Université d'Oxford et l'Université de Nottingham ont compilé et publié les résultats de diverses études.

L'objectif est d'augmenter le nombre d'essais cliniques sur des personnes et de créer un précédent solide dans l'utilisation du cannabis thérapeutique. À cette fin, six pathologies susceptibles d’être traitées avec des composés actifs dérivés de cette plante ont été sélectionnées :

  • l’épilepsie
  • la sclérose en plaques
  • le syndrome de Gilles de la Tourette
  • la douleur chronique
  • l’anxiété
  • le trouble de stress post-traumatique

Ce projet laisse présager un avenir très prometteur pour la médecine du cannabis, ce qui est devenu de plus en plus évident depuis la publication des résultats préliminaires en mai sur le site web Drug Science.

Drug Science est un organisme scientifique indépendant qui dirige la recherche sur les drogues au Royaume-Uni. Il a été fondé en 2010 par David Nutt, directeur de l'unité de neuropsychopharmacologie du département des sciences du cerveau de l'Imperial College de Londres, qui vient de publier sa biographie Nutt Uncut (« Nutt pur »). Grâce à cette entité, les résultats de ce projet Twenty21 seront compilés afin de fournir les preuves scientifiques nécessaires, en dehors de toute influence politique ou commerciale, pour obtenir un financement du National Health Service (NHS) - le système de sécurité sociale du Royaume-Uni - et ainsi démontrer que les avantages du traitement avec du cannabis médical l'emportent sur ses risques et effets secondaires potentiels.

Pour mener à bien ce projet, les patients ont été méticuleusement sélectionnés ; ils doivent passer une série d'entretiens et de tests pour déterminer leur aptitude à être traités avec du cannabis. Une fois qu'il est stipulé qu'ils répondent aux exigences établies, ils doivent signer un formulaire de consentement. À partir de ce moment, le patient aura accès au traitement à un prix maximum fixé et devra se soumettre à un suivi tous les trois mois. Ces patients sont en moins bonne santé que la population en général et leur qualité de vie n'a pas été améliorée par les autres médicaments couramment prescrits pour leurs pathologies. Environ 900 patients sont déjà traités et ont reçu des prescriptions de cannabis médical. Drug Science recueillera et analysera les données médicales dans le cadre du projet Twenty21 pour un suivi adéquat.

Le traitement médical au cannabis commence par une consultation privée entre le médecin spécialiste et le patient dans une clinique de cannabis médicinal agréé par le Projet Twenty21. Au cours de la consultation, le médecin spécialiste examinera la possibilité d’un traitement au cannabis médical adapté aux besoins du patient. Les cliniques pourront fixer le tarif des consultations initiales et de suivi, coûts qui seront à la charge du patient. Au fur et à mesure que d'autres cliniques s'ajouteront, les frais de consultation devraient diminuer pour faciliter l'accès à ce type de traitement. Car son coût peut être un obstacle majeur pour le patient.

 

 

Une fois l'ordonnance prescrite par le médecin, la pharmacie contacte directement le patient afin que les médicaments soient envoyés à son domicile, moyennant le paiement préalable.

Il s’agit de prescriptions de produits à base de cannabis médical, tels que des fleurs et des huiles, provenant de leurs propres producteurs agréés T21. Les huiles sont principalement composées de CBD, mais avec un pourcentage équilibré de THC. Dans les fleurs, en revanche, le THC est le composé actif prédominant ; 61,6% des échantillons s’orientent vers cette molécule psychoactive, que l'on trouve principalement dans les plantes sativa. Ces produits ont un prix stipulé de 150 £ par mois (environ 174 €) selon le guide du MCCS.

Les ordonnances médicales de cannabis constituent une alternative bienvenue et tant attendue aux médicaments utilisés en médecine traditionnelle qui présentent un risque élevé de dépendance et de graves effets secondaires. Selon une déclaration d'avril 2021 du National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) - organisme public non ministériel dépendant du ministère de la Santé du Royaume-Uni -, il est recommandé d’éviter la dépendance aux opioïdes pour traiter la douleur, au profit d'une approche plus holistique, " il existe peu ou pas de preuves que les médicaments couramment prescrits - tels que les benzodiazépines ou les opioïdes - améliorent la qualité de vie, la douleur ou la détresse psychologique des personnes, mais plutôt qu'ils peuvent arriver à provoquer des dommages à long terme, y compris une éventuelle dépendance ". Il existe des témoignages très encourageants sur ces traitements avec du cannabis.

Le cannabis médical est légal au Royaume-Uni depuis la fin de l'année 2018. Au cours de l'été de cette année-là, après avoir pris connaissance du cas de Billy, un garçon de douze ans souffrant d'épilepsie, le gouvernement anglais a décidé de revoir la législation afin de présenter des changements et d'éviter que de tels cas ne se reproduisent à l'avenir. Le cas de Billy n'est pas le seul à avoir été mis en lumière pour demander un changement de la législation. Le cas d'Alfie Dingley a également fait sensation. Et récemment, en raison des nouvelles restrictions commerciales consécutives à la mise en place du Brexit, la controverse et le mécontentement des patients qui étaient déjà traités avec des dérivés du cannabis ont également repris.

Le Royaume-Uni est à l'avant-garde du cannabis médical grâce à ce projet Twenty21 qui générera des preuves scientifiques pionnières dans le domaine de la médecine du cannabis, pouvant peut-être marquer une étape importante dans la médecine publique d’usage courant dans un avenir proche. Il ne fait aucun doute que cette série d'études, de projets et de recherches connaît actuellement un grand essor grâce à l'intérêt croissant de la population en général et à la diffusion des découvertes les plus récentes en recherche sur le système endocannabinoïde ; permettant de gagner du terrain sur le rejet et la désinformation qui ont été la résistance ou le mur de retenuecontre l'utilisation de cette plante comme autre remède pour traiter un large éventail d'affections et de maladies.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.