Back to top
Washington State joins the “Joints for Jabs” initiative for COVID Vaccines

Selon NBC News, le Washington State Liquor and Cannabis Board (LCB) - conseil de l’alcool et du cannabis de l'État de Washington -, responsable de la législation sur ce type de produit, a autorisé les magasins de détail à distribuer de la marijuana aux personnes de plus de 21 ans qui ont reçu le vaccin contre la COVID-19. Cette décision intervient trois mois après que le collectif DC Marijuana Justice (DCMJ) a lancé en avril la campagne "Joints for Jabs" (des joints contre des vaccins), au cours de laquelle les bénévoles de l'organisation ont distribué plus de 85.000 joints aux personnes qui se rendaient dans les centres de santé pour recevoir le vaccin.

Le permis, approuvé le 7 juin et qui sera en vigueur jusqu'au 12 juillet, vise à encourager les gens à se faire vacciner contre le coronavirus et s'adresse aux magasins de vente de cannabis au détail. Pour ce faire, les magasins de cannabis devront s'approvisionner en joints exclusivement auprès de producteurs autorisés et tenir un registre de tout produit donné aux personnes vaccinées. Selon le communiqué de presse de l'institution, cette autorisation fait suite à la demande de nombreux magasins de cannabis qui souhaitaient pouvoir distribuer du cannabis afin de soutenir la campagne de vaccination.

 

 

Dans une communication ultérieure, le conseil de l’alcool et du cannabis a également indiqué que les magasins de cannabis pourront accueillir des postes de vaccination contre la COVID-19 sur leurs parkings : " La LCB soutient cette incitation à la vaccination comme un effort de plus pour aider l'État à surmonter cette situation. Nous poursuivons nos efforts pour faciliter la participation", explique l'institution dans sa déclaration.

Le programme finalement approuvé par le gouvernement de Washington continue de porter le nom initial de la campagne de DCMJ. Ce groupe, impliqué dans la légalisation de la consommation de cannabis à DC, a annoncé en mars la distribution massive de cannabis dès le début du plan de vaccination. Un mois plus tard, comme l’annonçait le groupe annoncé sur le profil Twitter du groupe, environ 85 volontaires du DCMJ avaient distribué plus de 85 000 joints dans 35 centres de vaccination de la COVID-19. La campagne du DCMJ, en plus de soutenir la vaccination contre la COVID-19, visait à rappeler au nouveau président américain, Joe Biden, les promesses faites par son parti pendant la campagne électorale en ce qui concerne la légalisation du cannabis et, en particulier, l'approbation finale attendue de la loi More, adoptée par la Chambre des représentants en 2020, qui retirerait le cannabis de la loi sur les substances contrôlées.

Mais Washington n'est pas le seul état des États-Unis où le cannabis est utilisé comme incitation afin de rapprocher la population des centres de vaccination par le biais de campagnes promues par des magasins, des entreprises ou des organisations liés au cannabis. Selon le site Leafly, en Arizona, l'un des dispensaires de cannabis les plus connus offre également un joint à chaque personne qui se présente dans l'un de ses magasins avec la preuve qu'elle a été vaccinée. En Californie et dans le Michigan, plusieurs dispensaires vendent du cannabis sélectionné à un penny si vous apportez votre certificat de vaccination.

Et à New York, c'est un autre collectif, axé cette fois sur les droits des personnes atteintes du sida, Act Up, qui a déjà organisé deux événements "Joints for Jabs", distribuant environ 300 joints parmi les personnes récemment vaccinées. "Nous savons que les jeunes hésitent à se faire vacciner, surtout si leurs familles sont également hésitantes ; alors au lieu de compter sur le fait qu'ils ont peur de la COVID-19, nous voulons les encourager à se faire vacciner de manière positive", explique Kellen Gold, membre d'Act Up, dans une note publiée sur le site de l'organisation. Le groupe demande également au conseil municipal de New York d'autoriser la culture autogérée de la marijuana sur des terrains inutilisés afin de fournir du cannabis à usage médical gratuitement ou à moindre coût.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.