Back to top
Reino Unido da los primeros pasos para legalizar el cannabis terapéutico

Sajid Javid, Ministre de l'Intérieur britannique, a annoncé il y a déjà quelques jours que le Royaume-Uni prescrira de façon légale des médicaments dérivés du cannabis à "des patients avec une nécessité clinique exceptionnelle". Cette mesure deviendra effective à partir de l'automne prochain.

Le cannabis récréatif continue d'être illégal

Le Ministre de l'Intérieur britannique a expliqué qu'il s'agit exclusivement d'une mesure spécifique pour des patients avec des nécessités médicales particulières. Mais il a insisté que, dans aucun cas, ils vont légaliser le cannabis pour un usage récréatif. Pour ce motif, n'importe quelle personne qui soit trouvée en fournissant ou en possession de médicaments dérivés du cannabis ou d’autre format de la plante, sera sanctionnée. Les amendes sont illimitées et vont jusqu'à 5 ans de prison, 14 dans le cas des trafiquants.

 

Deux cas très médiatiques d'enfants avec épilepsie

Au Royaume-Uni ont été très médiatiques les cas de deux mineurs avec l'épilepsie réfractaire dont les familles ont sollicité l'accès à de l'huile à base de cannabis : Billy Caldwell, de 12 ans, et Alfie Dingley, de 6 ans. La mère du premier a réalisé une campagne médiatique, grâce à laquelle le Département de Santé a accordé une permission d'urgence à l'enfant. Cependant, cette concession obligeait la famille à aller à l'hôpital de Belfast deux fois par jour, qui est à quatre heures aller/retour depuis sa maison à Castlederg, cela fait 8 heures de voyage journalier au total.

La révision d'une législation qui ne fonctionnait pas

Grâce à l'urgence de ces cas, le Ministre de l'Intérieur a révisé l'usage du cannabis thérapeutique dans le pays. Le changement de loi du Gouvernement donnerait la réponse à ce type de patients, considérés de haut profil par sa gravité. Sajid Javid a déclaré sur son profil de Twitter que "faire que le cannabis thérapeutique soit disponible avec ordonnance médicale fera du bien à la vie des patients malades, qui souffrent actuellement en silence. Il n'y a rien de plus difficile que voir à tes proches avec de la douleur, et c’est pour cela que j'ai pris cette décision". Le Gouvernement britannique a consulté à deux cabinets de conseil indépendants pour que les médicaments dérivés du cannabis soient disponibles avec ordonnance médicale.

 

Des médicaments plus sûrs

Ce changement de loi a été reçu de manière positive par beaucoup de secteurs du pays, comme c’est le cas des activistes et des experts en santé, puisque les médicaments que les patients recevront seront plus sûrs que les originaires du marché noir. C'est aussi une bonne nouvelle pour le secteur de la recherche. Mike Penning, ex-Ministre de Justice, a déclaré qu’ils manquent encore pour connaître beaucoup de données et qu'il faut faire attention parce que « n’importe quel mouvement pour restreindre le cannabis médicinal au Royaume-Uni à une gamme très étroite de produits dérivés, chacun en requérant des essais pharmaceutiques complets, en bloquant ainsi beaucoup des produits disponibles à l’étranger, provoquera une grande déception et sera une opportunité perdue ».

 

Beaucoup de travail à faire

En ce moment ils sont beaucoup les affaires à régler avant l'automne prochain, dans un pays qui avait jusqu'au présent classifié la marijuana dans la Liste 1 de médicaments pour considérer qu'elle n'avait pas de valeur thérapeutique, pouvant être utilisé seulement dans la recherche. Maintenant la plante passera à l'Annexe 2, pour considérer qu'elle a un potentiel médical et les patients pourront obtenir une ordonnance directement des médecins spécialisés.

Le Département de Santé et d'Aide Sociale et l'Agence Régulatrice de Médicaments et de Produits Sanitaires (MHRA) travailleront pour définir ce qui constitue un médicament dérivé du cannabis pour qu'il puisse être reprogrammé (disponible avec ordonnance médicale) et être prescrit. Cette législation permettra aux médecins prescrire seulement des cannabinoides très spécifiques. L'autre affaire en attente consiste à réaliser des changements législatifs en Irlande du Nord car il s’agit d'une région décentralisée.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.