/fr/blog/hasta-cuando-plantar-semillas-cannabis-exterior
Exterior_800X400

Quelle est la date limite pour planter une graine de cannabis en extérieur ?

Pour: Contributor Grow

Le mois de mai est déjà là et beaucoup se demandent sans doute s’il est déjà trop tard pour planter des graines de cannabis et en obtenir de bonnes récoltes. Si c’est votre cas, ne vous inquiétez pas. La Marijuana est, en effet, une espèce caractérisée par son incroyable capacité d’adaptation. Vous avez donc encore du temps devant vous pour planter vos graines. Voici pourquoi !

Quand faut-il se lancer dans la culture de plants de cannabis ? Pour apporter une réponse à cette question, il convient d’en poser une autre : combien de temps faut-il à la marijuana pour se développer en plein air ?

Le cannabis est une plante vivace dont les fleurs arrivent à maturité entre la fin de l’été et l’automne. C’est habituellement au printemps que les cannabiculteurs plantent leurs graines, dans l’espoir de voir se développer des plantes saines et vigoureuses durant leur phase végétative. Une fois les plantes bien développées, le solstice d’été marque une inflexion dans la quantité de lumière journalière et les périodes d’obscurité se font alors plus longues, ce qui initie la floraison des plants de marijuana. En automne, les fleurs atteignent leur maturité et sont donc prêtes pour la récolte.

Le cycle de vie des plants de cannabis photodépendants est donc de 5 à 6 mois (voire davantage) en extérieur. Et il ne faut qu’environ la moitié de temps aux plantes autofloraison. Mais il ne s’agit ici que d’une règle générale et la croissance des plantes dépend de nombreux autres facteurs : cultivez-vous à base de boutures ou de graines ? dans quel type de climat ? quelle variété ? quelles méthodes de cultures utilisez-vous ? Il ne s’agit là que de quelques-unes des questions à se poser pour déterminer s’il est trop tard ou non pour se lancer dans la culture.

L’importance de la latitude, du climat et de la génétique

Le temps nécessaire à la culture d’une plante en extérieur dépend de la latitude, c’est-à-dire de la distance qui la sépare de l’équateur. Dans l’hémisphère nord, par exemple, on plante les graines de cannabis entre le début du mois de mars et la fin du mois de mai. Et on les récolte entre septembre et novembre.

Dans l’hémisphère sud, c’est exactement l’inverse : les cannabiculteurs plantent leurs graines entre septembre et novembre et récoltent entre mars et mai. Quant à ceux qui résident proche de l’équateur, ils ont la chance de pouvoir cultiver tout au long de l’année, puisque la durée du jour n’y varie quasiment pas.

Quand vous cultivez du cannabis en extérieur, la génétique doit, elle aussi, être le fruit d’une mûre réflexion, puisqu’elle impacte directement la vitesse de croissance de la plante. En règle générale, les indicas fleurissent plus rapidement que les sativas. Elles sont donc prêtes plus tôt pour la récolte. On peut donc les cultiver sous des latitudes bien plus septentrionales ou méridionales, là où des sativas ne disposeraient pas d’assez de temps pour se développer entièrement, notamment à cause de l’arrivée précoce du froid.

Sous les tropiques, où le climat est tempéré, les plants de cannabis peuvent compléter leur cycle de vie bien plus tard que dans des lieux au froid ou à la chaleur extrême, conditions qui l’obligent à se développer plus rapidement.

Amnesi-K Lemon

Amnesi-K Lemon est une graine formée à partir d'un brelan de rois, Amnesia, Lemon Skunk et Jack Herer. Ce mariage à trois a donné naissance à une grande sativa qui, avec des tons doux, terreux et très citronné (d'où son nom), nous remplit de rires, de bonnes vibrations et de moments euphoriques. Goûtez-la et éprouvez le plaisir de la voir, de la sentir, de la déguster et, surtout, de le ressentir.

Quand est-il trop tard pour commencer une culture de cannabis en extérieur ?

Si vous avez raté le début de la saison en extérieur et que vous avez un, voire deux mois de retard, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez encore obtenir une récolte de cannabis d’extérieur de grande qualité, même si vous plantez vos graines tardivement, c’est-à-dire en juin, voire en juillet. Sachez toutefois que vos variétés autofloraison devront sacrifier une partie de leur phase de développement végétatif, d’où une récolte moindre, bien que de qualité égale.

Producteurs d’extérieur, c’est durant les mois entourant le solstice d’été qu’il faut planter vos graines. Durant ces mois, les nuits sont assez courtes pour stimuler la croissance sans initier la floraison. Traditionnellement, on plante le cannabis en extérieur avant le solstice d’été (21 juin) dans l’hémisphère nord. À partir de cette date, les jours se font plus courts et les nuits plus longues. Les plants de cannabis continueront donc à développer leurs feuilles et leurs branches jusqu’à ce que les périodes d’obscurité dépassent la durée des jours.

Mais il n’est pas pour autant impossible de planter des graines au-delà du solstice d’été (le jour le plus long de l’année) et d’en obtenir une récolte satisfaisante. Les cannabiculteurs de l’hémisphère nord peuvent faire germer leurs graines de cannabis à photopériode jusqu’à la mi-juillet (mi-janvier dans l’hémisphère sud), ce qui donne environ 4 semaines de croissance et 8 de floraison. La plante aurait donc 3 mois devant elle, soit 2 à 3 mois de moins qu’idéalement. La taille de la plante et son rendement s’en ressentiraient mais vous en obtiendriez quand même une jolie récolte.

Quand est-il trop tard pour récolter en extérieur ?

C’est l’autre question importante, laquelle dépend davantage du climat et de la latitude que de la graine de cannabis elle-même. Dans le nord de l’Europe, les producteurs récoltent au tournant des mois de septembre et d’octobre, soit avant l’arrivée du froid automnal. Bien évidemment, tout dépend des spécificités locales, certains microclimats ou régions voyant le froid arriver plus tôt ou plus tard.

Ceux qui cultivent dans climats marqués par des étés chauds et secs (comme c’est le cas aux abords de la Méditerranée), ils peuvent récolter en novembre et parfois même en décembre. Ils peuvent donc commencer leur culture de cannabis en extérieur à la fin de l’été et malgré tout en obtenir de bonnes récoltes, même avec des variétés à photopériode sativa à la floraison longue.

Quand planter des graines autofloraison en extérieur ?

Comme elles sont indépendantes des quantités de lumière disponibles, en extérieur les graines autofloraison peuvent produire jusqu’à 3 récoltes successives par an dans les climats chauds caractérisés par une longue période de culture. La vitesse de croissance et la résistance des variétés autofloraison assurent ainsi une bonne récolte aux cannabiculteurs qui s’y prennent un peu tard. Ces variétés ont, en effet, un cycle de vie d’environ 100 jours. Elles peuvent ainsi s’avérer utiles pour qui se lance dans la culture tardivement (jusqu’à la fin de l’été).

Les meilleures graines de cannabis d’extérieur pour cet été

En dehors des graines autofloraison (qui peuvent être cultivées n’importe quand suivant le climat), ce sont vers des variétés à photopériode connues pour leur floraison rapide et leur résistance aux climats hostiles de fin de saison (variations de température et humidité importante dues aux premières pluies automnales) qu’il faut vous tourner.

Voici quelques variétés de Kannabia qui remplissent ces critères :

  • Afrodite : bien qu’à dominance sativa, elle présente une période de floraison plus courte que son ancêtre, la fameuse Jack Herer, tant fut efficace le travail de nos breeders. C’est donc une plante fiable au cycle de vie de 58-62 jours. Vous pourrez donc la récolter à la fin du mois de septembre.
  • Indica Cream : une indica 100%. Par conséquent, rien de plus simple : elle est facile à cultiver et résistante aux parasites et à l’humidité. Avec une floraison courte de 50 à 55 jours, vous pourrez en récolter les fleurs dès la mi-septembre. Vous pourrez alors vous étonner de la vigueur de son développement.
  • Big Bull : malgré sa génétique extrêmement indica, c’est l’une des plantes les plus souples et adaptatives qui soient. Vous pourrez en faire la récolte durant la dernière semaine de septembre, après une floraison de 55 à 60 jours.
  • Diesel Glue : encore une sativa tout-terrain qui, en extérieur, ne dépasse pas deux mètres et dont vous pourrez récolter les fleurs au milieu du mois d’octobre. Elle est parfaite pour les cultures clandestines, puisqu’elle se développe très bien toute seule.
  • Kaboom : son héritage AK47 en fait une plante extrêmement vigoureuse, idéale pour l’extérieur. Avec une floraison de 60-65 jours, il ne vous faudra pas attendre au-delà du début du mois d’octobre pour voir ce dont elle est capable.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Génétique américaine

Gelato-K

Depuis: 139.00€

Partager: