Back to top
Los países más seguros para disfrutar de unas vacaciones cannábicas

Il y a quelques mois j’ai interviewé une personne qui suivait un traitement à base du cannabis pour sa maladie. Elle m'a raconté que sa famille et elle ont passé quelques mois terribles jusqu'à avoir un diagnostic fiable et une médication qui puisse alléger les symptômes qu'elle expérimentait. Le cannabis l'aidait énormément. Le pas suivant était de chercher un bon endroit pour déconnecter, après une dure saison. Cependant, la destination devait accomplir une condition basique, être un endroit sûr, où on ne aura pas à avoir peur pour porter sa médication sur soi. Dans ce post nous recherchons les pays les plus sûrs pour passer des vacances cannabiques.

Les Pays-Bas

Nous ne voulons pas tomber dans le cliché, mais ce n’est pas pour rien que les Pays-Bas ont gagné la renommée d'être le meilleur lieu de l'Europe pour jouir d'un tourisme cannabique. Dès 1976 il y a des coffeeshops dans tout le pays. Dans ces lieux avec permission du gouvernement pour la vente de cannabis, les personnes peuvent acheter jusqu'à 5 grammes journaliers de marijuana.

Cependant, la situation a légèrement changé pendant ces quarante années. La réglementation qui a plus attiré l’attention a été celle qui en 2012 obligeait à fermer les coffeshops proches des centres scolaires, en disparaissant plusieurs, et qui a défendu la vente de la marijuana aux personnes qui n'étaient pas résidantes dans le pays. En pratique cela arrive seulement dans quelques municipalités. Amsterdam et Rotterdam continuent d'être les villes les plus visitées par le tourisme international et son activité est la même de toujours. Les formats des produits vont depuis les bourgeons classiques, jusqu'aux comestibles divers.

Le petit plus : connaître les villes à vélo, ses canaux, la grande variété de musées qui nous montrent la peinture flamande, ses jardins de tulipes...

 

Le Canada

Ce pays sera le premier du G7 à légaliser le cannabis de manière totale, le deuxième dans le monde après l'Uruguay. Si la plante était déjà légale pour l’usage médicinal, en juin de cette année on a connu la nouvelle qui annonçait qu’à partir d’octobre 2018 l’usage récréatif sera légal, grâce à ce que l'actuel gouvernement, il veut laisser derrière l’ancien modèle de prohibition, qui a été un échec.

Cette nouvelle a été une authentique révolution, surtout pour les entrepreneurs qui veulent faire partie de cette nouvelle industrie qui promet être très prospère. On estime déjà qu'environ 400 millions de dollars canadiens peuvent être recueillis par an. Pour l'instant nous savons qu'à partir de cette date chaque personne pourra porter dessus jusqu'à 30 grammes et que 1 gramme de cannabis coûtera environ 10 dollars canadiens (6,47 euros).

Le petit plus : des parcs naturels, des chutes, des glaciers … la nature dans un état pur.

 

L'Uruguay

Si nous avons parlé du Canada, nous ne pouvons pas cesser de nommer au premier pays de tout le monde qui en 2013 a légalisé le cannabis et ses dérivés de manière médicinale et récréative. Les personnes qui ont besoin de son traitement, peuvent aller à la pharmacie l'acheter. Et aussi existent des lieux semblables aux coffeeshops néerlandais ou les cannabis social clubs espagnols, où tu peux acheter et consommer du cannabis.

On dit que c'est le pays le plus sûr pour consommer du cannabis, mais il faut tenir en compte que cette régulation inclut seulement les résidants. En pratique il semble que l'on peut ouvertement parler de ce sujet, que les uruguayens sont très tolérants avec les visiteurs et qu’il n’y a rien à craindre si la quantité que tu portes sur toi ne dépasse pas les 15 ou 20 grammes.

Le petit plus : ses plages en sable fin et le charme de Montevideo.

 

Les États-Unis

Bien qu’entre les lois fédérales et les étatiques il puisse y avoir un monde, ce pays est l'un des plus avancés dans la matière cannabique, puisqu'il y a quelques états où est déjà légal l'usage médicinal et récréatif de la plante. Le cannabis pour usage récréatif est légal dans neuf états : la Californie, le Colorado, l'Alaska, Washington, l'Oregon, le Maine, le Nevada et le Massachusetts.

Si tu veux accéder aux produits des dispensaires de cannabis tu as besoin d'une licence. De plus, l'industrie s'étend et tout genre de produits ont surgi : des comestibles, de beauté, de lubrifiants sexuels… Il dépend d'où te trouves-toi, tu peux trouver des clubs cannabiques et des personnes qui fument tranquillement dans la rue, surtout dans l'état du Colorado.

Le petit plus : des musées, des décors de films, des gratte-ciel, des paysages naturels…

 

La Jamaïque

Le berceau du reggae, de la religion rastafari et le lieu qui a vu naître à Bob Marley. Le collectif imaginaire que nous avons sur cette île nous fait penser qu’il est l'endroit parfait pour jouir des vacances cannabiques. Cependant il n'était pas jusqu'à il y a trois ans, en 2015, quand ils ont dépénalisé l'usage personnel de la plante.

Si tu as dans ton pouvoir une quantité de jusqu'à 45 grammes et ils te prennent avec, on se considère comme un délit mineur et ils peuvent te pénaliser avec une amende de cinq euros. Évidemment, si tu portes plus de quantité sur toi tu peux être suspect de trafic. Par toute l'île tu découvriras des clubs cannabiques où tu peux la consommer d'une manière détendue.

Le petit plus : ses plages paradisiaques et sa culture musicale.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.