Back to top
Marvel “légalise” le cannabis

Marvel, au top des infos et de l’actualité, introduit dans le numéro 12 de sa saga de comics « Daredevil » le thème brûlant de la légalisation de la marijuana après le changement de loi du mois d’août dernier dans l’état de New York.

L’état de New York a changé sa position par rapport à la possession de cannabis et propose maintenant d’éliminer les condamnations pour délits mineurs de possession. De cette façon, ceux qui sont surpris avec de petites quantités ne courent pas le risque de terminer entre les barreaux et s’en sortent sans casier judiciaire. Ce dont ils ne se sauvent pas, ça oui, c’est d’une sanction économique. C’est à dire que, aussi bien la consommation comme la possession de marijuana, ne sont pas complètement dépénalisés, en dépit de la loi plus permissive et flexible. Marvel profite de cette circonstance pour introduire le débat dans une nouvelle intrigue de « Daredevil ».

 

 

Dans ce numéro, le super-méchant Wilson Fisk, alias Le caïd (“The Kingpin” en VO), dans son nouveau rôle de maire de la ville de New York, se retrouve à dîner en compagnie de l’élite économique et politique de la ville. Fisk aborde dans cette réunion une nouvelle initiative : la légalisation de la marijuana.

"I have the land for growing. I have the world's best people to cultivate it. The biggest hurdle has been to ensure that the licensing department's rules for selling approval fall in my favor and no one else's. But it's gone smoothly so far."

“ J'ai la terre pour faire pousser. J'ai les meilleures personnes au monde pour la cultiver. Le plus grand obstacle a été de s'assurer que le Département de licences pour l'autorisation de vente soit en ma faveur et en faveur de personne d'autre. Mais ça c'est bien passé jusqu'à maintenant. »

Voici comment l’ennemi juré de Daredevil explique ses projets pendant le dîner, ce qui déclenche les moqueries de certains des assistants. Même si certains sont disposés à soutenir cette extravagante initiative, un homme en particulier, Tyrone, se montre spécialement critique à l’égard du nouveau maire : de son aspect physique à son ambition. Tout ça est entendu par Wilson qui a quitté un moment la table. Pourtant, il essaie de rester calme et de garder son sang-froid mais, lorsque Tyrone le coince finalement dans les toilettes, Wilson n’est pas capable de contrôler plus longtemps sa colère et frappe le magnat jusqu’à le tuer.

L’équipe formée par l’écrivain Chip Zdarsky et le dessinateur Marco Checchetto sont plutôt de la partie avec un petit détail dans l’argument qui, même s’il pourrait passer inaperçu, donne à ce moment une grande profondeur et réalité. Il s’agit de la réponse d’un des magnats invité au dîner qui, à un moment de la conversation, commente son inquiétude face à l’éventuel effet négatif que la légalisation du cannabis aurait sur ses investissements dans les prisons d’état. Sans aucun doute, l’équipe créative de « Daredevil » ne fait rien gratuitement. Et on s’en réjouit.

The cultivation of cannbis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

The purpose of this publication is purely informative, horizontal transfer of technical horticultural information.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published here.

Commentaires

The cultivation of cannbis for self-consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

The purpose of this publication is purely informative, horizontal transfer of technical horticultural information.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published here.