Back to top
El 40% de las ventas de cannabis en 2025 serán legales, según Euromonitor

Le marché du cannabis récréatif va augmenter dans les cinq prochaines années, comme l’assure Euromonitor International, une société qui réalise des études de marché.

Dans son dernier webinaire du 20 novembre, intitulé ‘The Evolving State of Global Cannabis: Markets, Consumers and the Future’ (L’état évolutif du cannabis à l’échelle mondiale: marché, consommateurs et futur), ce consultant indique qu’actuellement le marché légal du cannabis atteint 30 milliards de dollars au niveau global, un peu plus d’un sixième des 170 milliards de dollars que représente le chiffre d’affaire total du cannabis, aussi bien légal qu’illégal. Lors du webinaire, des chercheurs de cette société ont prédit que la proportion du marché légal de cannabis par rapport au total du marché sera multiplié par trois, dépassant le chiffre de 90 milliards d’euros annuels.

« À mesure que la réglementation progresse, on espère qu’en 2025 le marché légal du cannabis couvre 40% des ventes mondiales ; par ailleurs, les entreprises vont profiter de la grande base de données d’usagers déjà existante et vont éveiller la curiosité de nouveaux consommateurs adultes », explique Shane MacGuill, directeur senior de recherche sur la nicotine et le cannabis d’Euromonitor International.

La raison principale de cette croissance sera la vente de cannabis récréatif. Euromonitor calcule que sur 90 milliards d’euros que facturera cette industrie en 2025, 67% proviendra du cannabis à des fins récréatives. Un pronostic qui se base sûrement sur les prochains changements législatifs à propos de la réglementation du cannabis annoncée aux Etats-Unis - où la journée électorale ayant donné la victoire au démocrate Joe Biden a coïncidé avec des référendums citoyens, grâce auxquels la consommation de cannabis récréatif a été légalisée dans six états. La Suisse a aussi décidé l’année dernière de lancer un projet pilote de distribution de cannabis récréatif ; alors que le gouvernement d’Israël a, à son tour, annoncé qu’il était en train d’étudier la possibilité de suivre le modèle canadien dans lequel le cannabis récréatif est légal depuis 2018, mais qu’il choisirait plutôt un modèle qui correspondrait davantage à l’industrie - contrairement au modèle uruguayen qui a réglementé l‘accès au cannabis en 2013 en favorisant l’autoculture et les clubs cannabiques.

Une nouvelle réglementation dans ce sens provoquerait chez les consommateurs adultes une réduction de leur consommation d’alcool et de tabac mais une augmentation de la consommation de cannabis, grâce aux nouveaux formats - en accord avec l’étude de marché d’Euromonitor. Même si les têtes continueraient à être le format le plus vendu, elles passeraient de 35% de facturation à 27% - laissant la place à d’autres présentations comme les topiques, teintures et produits alimentaires qui seraient les produits avec la plus forte croissance des ventes dans les cinq prochaines années.

 

 

Et que se passerait-il avec le cannabis médicinal ? Le rapport d’Euromonitor prévoit que sa facturation augmentera légèrement en comparaison avec le cannabis récréatif.

Pour Euromonitor, les marchés les plus intéressants pour l’industrie du cannabis dans les prochaines années seront ceux de l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Australie. Dans le cas du Canada, ce n’est pas surprenant vu que, depuis plusieurs années, c’est l’un des principaux marchés de cette plante ; de même pour les États-Unis lorsque l’on voit les résultats des référendums de novembre. En Allemagne, grâce à la production des trois entreprises qui ont initié la culture de cannabis médicinal et au report de la question jusqu’en 2021 à cause de l’épidémie de la Covid-19, on s’attend à une augmentation du marché qui pourrait atteindre 5.800 millions d’euros en 2025. Cette étude reflète également qu’il est prévisible que la consommation récréative en Allemagne soit légalisée cette même année – un changement législatif qui dépendra des prochaines élections parlementaires de cette année.

En outre, Euromonitor prévoit que le cannabis récréatif va être légalisé au Royaume-Uni et que la consommation de cannabis médicinal va augmenter, même si actuellement elle est très limitée - malgré son approbation en 2018. Tandis qu’en Australie, la possibilité d’obtenir l’autorisation de vente de produits au CBD - sans prescription médicale - peut être cruciale dans un marché dans lequel Euromonitor espère une augmentation de 55 millions de dollars australiens à près de 2.300 millions en 2025.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.