Curiosités sur le cannabis et le sommeil

Curiosités sur le cannabis et le sommeil

Pour: Laura Rueda Médical

Beaucoup de gens voient dans le cannabis un allié quand il s’agit de trouver le sommeil. Un des usages thérapeutiques les plus populaires de la plante est son effet relaxant qui a tendance à nous donner envie d’aller nous coucher et de dormir presque immédiatement, surtout si l’on parle de variétés indicas. Dans cet article, on te parle de certaines curiosités qui ont à voir avec la relation entre la marihuana et les bras de Morphée.

Curiosités sur le cannabis et le sommeil

Le cannabis sec vieilli donne davantage sommeil

Il existe tout type d’études, également celle qui montre que le cannabis sec et vieilli produit davantage de somnolence qu’une tête plus fraîche. Visiblement, quand le temps passe, avec l’oxydation, l’isomérisation et d’autres processus naturels, le THC se transforme en CBN. Ce composé de la plante, connu comme cannabinol, a un rôle sédatif cinq fois plus important que le THC.

Indica ou sativa?

L’opinion générale est que les variétés indicas sont celles qui augmentent la somnolence tandis que les variétés sativas sont plus stimulantes et nous transmettent de l’énergie. Il n’y a pas de théorie exacte sur ces deux altérations si différenciées mais on croit que c’est à cause des terpènes, composés aromatiques de la plante qui sont plus présents dans les indicas que dans les sativas.

Curiosités sur le cannabis et le sommeil

Comment éviter le lendemain la gueule de bois du cannabis

L’herbe de moindre qualité ou au taux élevé de pesticides peut provoquer la gueule de bois le lendemain matin. On n’est pas en train de la comparer à la sensation que nous produit l’alcool mais, par contre, tu peux te sentir déshydraté, congestionné ou avec une sècheresse oculaire. Le mieux pour éviter cela est de consommer de cannabis de bonne qualité et de faire attention à certains détails: boire de l’eau, avoir une bonne alimentation riche en vitamines et faire de l’exercice.

Dormir mieux, moins rêver

On ne peut pas tout avoir. Le cannabis nous aide à atteindre un état somnolent et à mieux dormir mais aussi inhibe le sommeil. Alors si tu es un usager habituel de cannabis, tu ne rêveras pas autant et tu ne t’en souviendras pas car la plante inhibe la phase REM qui est précisément le moment où l’on rêve. Si après un certain temps à consommer du cannabis, tu arrêtes de le faire, il se produira un effet « rebond REM » et tu commenceras à expérimenter des rêves de nature plus ludique.

Combiner des méthodes naturelles

Il y a d’autres plantes dans la nature qui contiennent des terpènes et curieusement on a l’habitude d’en utiliser certaines pour atteindre un état de détente. Combiner l’usage de ces remèdes naturels avec la plante augmente les effets de somnolence que nous offre le cannabis. Voici quelques unes de ces herbes: la camomille, la valériane, la lavande, le houblon.

Curiosités sur le cannabis et le sommeil

Cannabis et apnée du sommeil

Il y a certains indices scientifiques qui indiquent que le cannabis peut aider les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil. Ce trouble complique la respiration de ceux qui en souffrent et se traduit par une mauvaise qualité du sommeil pendant la nuit et somnolence pendant la journée. Selon certaines études, le THC synthétique, un cannabinoïde exogène appelé dronabinol (ou imitateur du THC) a amélioré la stabilité respiratoire des patients souffrant d’apnée pendant leur sommeil.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Partager: