Back to top
CBD suministrado a enfermos graves de COVID-19

Une nouvelle étude réalisée par l’hôpital Klagenfurt en Autriche a démontré que le traitement au cannabidiol administré à des patients gravement atteints de la COVID-19 contribue à un rétablissement rapide. Selon les chercheurs qui ont commencé cette étude, les 50 patients admis en soins intensifs (réanimation) dans cet hôpital ayant reçu le traitement au cannabidiol ont vu diminuer leur inflammation due à la maladie.

“On administre du CBD à 50 patients et on observe que les niveaux d’infection baissent plus rapidement” explique Rudolf Likar, chef du Département d’anesthésiologie et médecine intensive de l’hôpital de Klagenfurt en Carinthie (Autriche), à l’agence EFE. Tel que Likar l’a manifesté, le cannabidiol renforce le système immunitaire et a des propriétés anti-inflammatoires, c’est pourquoi son administration aide à soigner la pneumonie causée par le coronavirus. En plus, le chercheur nous indique qu’il ne provoque pas d’effets secondaires.

« Comme l’a expliqué Rudolf Likar à la presse suédoise. Les essais cliniques suggèrent que les effets anti-inflammatoires de l’huile de CBD peuvent être plus bénéfiques que ceux d’un autre type de médicaments grâce à la capacité du CBD à traverser la barrière hémato-céphalique et éviter ainsi des dommages neurologiques graves résultant de ce virus.

 

 

Le traitement dure trois semaines et consiste à administrer 200 milligrammes par jour de CBD sous forme de sérum pharmacologique pendant les premiers jours, en augmentant ensuite la dose jusqu’à 300 milligrammes. L’hôpital nous informe que les patients ayant participé à l’essai ont eu un résultat négatif au test PCR nettement plus vite que les patients traités avec un autre type de médicaments »

Comme nous informe la revue Forbes, l’hôpital Klagenfurt en Autriche est le seul hôpital jusqu’à maintenant à traiter les cas graves de COVID-19 avec du CBD.

L’usage du CBD sur des malades atteints de la COVID, comme anti-inflammatoire, a déjà fait l’objet d’une étude publiée en juillet par le Collège Médical de Géorgie à l’Université Augusta aux États-Unis. L’étude défendait que la principale cause de décès dans les cas graves de COVID-19 est le syndrome de difficulté respiratoire aigue (SDRA) causé par l’inflammation que provoque le virus ; en effet, il déchaîne dans l’organisme de la personne infectée une « tempête de cytokines » comme réponse du système immunitaire. D’après ce travail, le CBD pouvait aider à éviter ou bien minimiser les dommages provoqués dans les poumons par cet effet. Mais il avait seulement été testé sur des souris. Une étude analogue, publiée peu après en Israël par les sociétés Eybna et CannaSoul, est arrivée à des conclusions analogues. Les nouveaux résultats du travail réalisé à l’hôpital Klagenfurt ont maintenant montré que ces effets bénéfiques du CBD sont aussi valables chez les humains.

Depuis le début de la pandémie, plusieurs études ont été menées pour traiter la COVID-19 en administrant du CBD. Certaines d’entre elles ont été réalisées par des sociétés consacrées à la commercialisation du cannabis médicinal et elles étaient orientées vers la défense de l’utilisation du cannabis pour prévenir la contagion du COVID-19 ; c’est pourquoi des organisations comme Project CBD, la plate-forme à but non lucratif consacrée à la promotion et à la divulgation des recherches sur les usages médicinaux de cette substance dérivée de la plante de cannabis, ont prévenu du risque de conflits d’intérêts et ont conseillé de prendre des précautions au moment de valider ce type de travaux.

Les bons résultats obtenus dans cet hôpital autrichien avec le traitement au CBD sur des patients gravement atteints de la COVID-19 ont supposé également de bonnes nouvelles pour la pharmaceutique autrichienne Incannex qui s’est aussitôt lancée à étudier les propriétés anti-inflammatoires du CBD comme traitement pour ce virus et, en un mois seulement, elle a presque vu doubler le prix de ses actions.

« L’enthousiasme récent chez Incannex comme investisseur peut être lié à la nouvelle que la Clinique Klagenfurt en Autriche, un hôpital de 1.800 lits, inclue le CBD parmi ses traitements pour les malades atteints de COVID-19 et rapporte des résultats positifs parmi les patients, avec peu d’effets secondaires », a affirmé Incannex au journal financier SmallCaps.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.