L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

Pour: Laura Rueda Activisme

Le cannabis récréatif est interdit en Australie, par contre son usage médical es légal depuis février 2016. Malgré la nécessité des patients d’avoir la plante dans sa forme thérapeutique, ils ont rencontré des limitations à l’heure d’y accéder. En 2017 la culture a été approuvée et cela fait peu, en 2018, l’exportation des produits cannabiques australiens a été autorisée. Dans ce post, nous te racontons plus autour de la situation de la marijuana dans ce pays d’Océanie.  

Cannabis récréatif, une affaire en attente

Bien que le cannabis récréatif soit illégal en Australie, c’est la substance la plus consommée entre ses citoyens. La culture, la vente et le transport de cannabis aux fins récréatives est défendu et il peut être puni dans n’importe quelle partie de sa géographie. En 2012, une étude réalisée par l’ONU révélait que les pays avec la plus haute taxe de consommateurs de cannabis dans le monde étaient l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Amérique du Nord et quelques États d’Europe Occidentale.

Il n’existe pas une loi nationale pour les délits relatifs au cannabis, chaque État a sa propre législation. Cependant, ce n’est pas un pays qui se caractérise pour être très répressif et, dans quelques points de sa géographie, si tu portes de petites quantités de cannabis sur toi, tu fais face seulement à des amendes, à devoir assister à une consultation ou à des programmes d’éducation.  

L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

Il y a quelques mois, l’actuel Ministre australien de la Santé s’est positionné contre la proposition présentée par le Parti des Verts pour légaliser le cannabis à l’usage récréatif. Greg Hunt a dit que la plante était une porte d’entrée à d’autres substances comme les amphétamines. « Notre travail consiste à protéger la santé des australiens et cette action des Verts met à un risque sa santé ». Le leader des Verts, Richard Di natale, a déclaré que « la guerre contre les drogues est une guerre contre les personnes » et c’est pour cela qu’il était précis de finir avec la prohibition du cannabis récréatif en Australie. En plus du Parti des Verts il y a d’autres partis politiques comme HEMP (The Help End Marijuana Prohibition) qui travaille pour la fin de la prohibition du cannabis en Australie.

Cannabis médical, une réalité

Depuis février 2016, la marijuana thérapeutique est légale en Australie au niveau fédéral, grâce à la Loi d’Amendement de Narcotiques. Cette loi inclut des changements à la Loi de Stupéfiants de 1967 et un moindre changement à la Loi de Produits Thérapeutiques de 1989. Comme on lit sur Cannabis Consulting Australie, cette nouvelle législation définit trois permissions de la Commonwealth qui peuvent être octroyées pour permettre la production de cannabis médicinal dans le pays.

L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

La première est une licence/permission de recherche avec du cannabis qui permet au titulaire de cultiver, de produire, d’emballer, de stocker et de transporter des plantes et la résine de cannabis aux fins de recherche. La deuxième est une licence / permission de cannabis médicinal qui permet le même qu’un permis de recherche aux fins médicinales. Et la troisième est une licence/permission de fabrication du cannabis et de la résine ; elle permet au titulaire de le transformer en médicaments pour recherche et/ou l’usage médical.

Cette loi de 2016 a été possible grâce à Sussan Ley, qui était à l’époque la Ministre de Santé. Cette politicienne a aussi approuvé des amendements pour que l’on pût cultiver la plante dans le pays, sans entrer dans un conflit avec les traités internationaux. Sussan Ley a déclaré aux médias qu’elle a pris cette décision après avoir connu en première personne des histoires de citoyens avec des graves maladies, qui usaient cannabis médicinal pour les traiter.

L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

Cette régulation australienne du cannabis médicinal n’a pas été un chemin de roses pour les utilisateurs, qui ont eu quelques complications dans sa vie quotidienne. En partant du fait que le cannabis était seulement ordonné après avoir étudié au cas par cas, l’approvisionnement de la plante venait de dehors et elle était très limité. En plus les prix sur le marché étaient exorbitants et la désinformation du personnel sanitaire était la norme au début. Pour accéder à la plante, les patients devaient avoir l’autorisation d’un médecin.

L’Australie exportera ses propres produits cannabiques à d’autres pays

Une année après, au début de 2017, la culture locale a été approuvée ainsi que un approvisionnement plus rapide de produits importés pour les patients qu’en avait besoin d’urgence, pendant que les plantations poussaient.

L’Australie dit OUI à l’usage médical du cannabis et NON à son usage récréatif

En 2018 on a approuvé que l’Australie commence à exporter cannabis médicinal à d’autres pays. Et ce Ministre de la Santé qui considérait que le cannabis pouvait être une porte d’entrée à d’autres substances, il a déclaré maintenant qu’il espère que son pays devienne le fournisseur principal de cannabis médicinal au monde. Les formats des produits cannabiques qui seront exportés sont variés : des huiles à base de la plante, des plaquettes, des patchs, des aérosols…

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Partager: