Back to top
Cannabis use rises amongst people over 65

Une étude a révélé qu'il y a eu une hausse dans l'usage de cannabis par des personnes américaines de 65 ans ou plus à l’hauteur du 250 % entre 2006 et 2013. Il semble que les personnes âgées sont le secteur de la population nord-américaine qui croît plus dans le pays en ce qui concerne la consommation de la plante. Comme d’habitude, les États-Unis marquent le rythme des tendances cannabiques. Cela est dû à que la légalisation de la plante est progressive dans beaucoup d'États tant pour son usage médicinal, comme pour son usage récréatif.

La tendance d'user cannabis d'une forme thérapeutique arrive aux personnes âgées de plus de 65 années aux États-Unis. Au fur et à mesure que nous vieillissons, les maladies et les pilules augmentent. Cependant, il existe encore une grande crainte, l'ignorance sur cette plante qui continue d'avoir une grande stigmatisation dans la société. Ce qui commence pour beaucoup d’entre eux comme une curiosité, finit par être une forme d'activisme après avoir vérifié dans son propre corps que les douleurs diminuent. L'autre des peurs entre les personnes de cet âge est de planer, d'expérimenter les effets psychotropes.

 

Cannabis for Seniors

Les personnes âgées recourent au cannabis pour divers motifs, en général pour traiter des gênes : des problèmes de sommeil, de l'arthrite, des douleurs chroniques. Bien qu'il ait aussi, ceux qui l'utilisent pour ne pas subir les effets secondaires des opiacés et d'autres médicaments qui leur sont prescrits. "Les personnes âgées ont des problèmes spéciaux, dont le plus important est tout simplement le vieillissement. Le corps s'use. Les personnes âgées ont toute sorte de douleurs comme l’arthrite, la rigidité dans le dos, les genoux et les hanches, et des spasmes musculaires. Comme résultat, le cannabis est particulièrement calmant pour les muscles et les ligaments", nous raconte Beverly A. Potter dans Cannabis for Senior.

Cannabis for Senior c'est un livre de Beverly A. Potter, titulaire d’un doctorat en psychologie, coaching corporatif, orateur public et auteure de quelques livres. L'écrivaine essaie d'aider les personnes qui arrivent à 65 ans, (les dénommés baby boomers, qui ont devenu maintenant des seniors boomers) qui ressentent une curiosité vers la plante, à entendre mieux ses usages. Comment pourraient-ils l'appliquer dans sa vie et comment il peut fonctionner comme une alternative aux analgésiques et les médicaments traditionnels pour dormir.

"Les médecins ont l'habitude de prescrire aux personnes âgées les narcotiques les plus forts, qui sont très addictifs, pour alléger leurs douleurs et après ils font peu de suivi de son usage. Cela fait qu’il soit facile qu’ils tombent dans la dépendance sans se rendre compte. Il n'est pas rare que les personnes âgées prennent de 8 à 10 pilules quotidiennement, voir plus. Certains informent qu'ils prennent plus de 20 pilules par jour", nous lisons dans Cannabis for Senior.

Et le plus important, "le cannabis a des propriétés et des bénéfices auxquels les personnes âgées peuvent recourir pour obtenir de l’aide et pour réduire la quantité de narcotiques plus forts qui ont l'habitude de prendre quotidiennement".

 

Un guide complète de la marijuana médicinale pour des seniors

D'un autre côté, le National Council for Aging Care avec siège à Washington D.C a publié La guide complète de la marijuana médicinale pour des seniors. Ce rapport est très complet, puisqu'il fait une brève révision de l'histoire de la plante: depuis l'usage légal du cannabis avant le XXe siècle jusqu'au prohibitionnisme de la marijuana et du chanvre autour de 1910. En plus du début de la stigmatisation de la plante, quand Nixon signe la Loi de Substances Contrôlées où il place à la marijuana comme une substance illégale dans la Liste I, avec l'héroïne et la cocaïne.

Dans cette Guide complète de marijuana médicinale pour les seniors ils expliquent que bien que l'administration fédérale de médicaments n’ait toujours pas approuvé la marijuana médicinale, pour ne pas avoir réalisé assez d'essais cliniques, cela ne signifie pas que la plante en soit n'ait pas de bénéfices médicaux, spécialement pour les personnes âgées.

Le cancer, la maladie de l'Alzheimer, la douleur générale, les troubles d'anxiété et de santé mentale, le glaucome, les troubles de l'alimentation… À travers de la guide nous connaissons des bénéfices concrets de la plante dans ces maladies. Et ils rappellent aussi qu'il y a beaucoup de méthodes pour consommer du cannabis, en plus de fumé et comment il agit dans chaque cas: des comestibles, des infusions, des boissons, la vaporisation, dans des pilules, par voie topique...

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.