Spannabis 2020 est finalemement annulée et espère fêter sa XVIII édition à l’automne

Spannabis 2020 est finalemement annulée et espère fêter sa XVIII édition à l’automne

Pour: Redaccion Activisme

Le coronavirus endommage le monde du cannabis. Ce qui devait être la XVIII édition de la célèbre Foire du Chanvre et du Cannabis de Barcelone SPANNABIS, a été annulée et sa célébration est reportée jusqu’à l’automne prochain (la date est encore à déterminer).

C’est ainsi que le reflète le Communiqué Officiel que l’entreprise Feria du Cáñamo S.L., organisatrice de Spannabis, a récemment publié sur la web et les réseaux sociaux de cet extrêmement célèbre évènement, considéré “la plus grande foire du chanvre au monde”.

De façon similaire à l’annulation d’autres évènements multitudinaires, tels que le Mobile World Congress, Spannabis a été annulée; quant aux raisons, à la forme et au rythme, à mesure que s’approchait la date de son inauguration, les compagnies du secteur cannabique annulaient l’une après l’autre leur participation à la foire et se retirait comme mesure préventive – par pure précaution et pour protéger la santé de leurs travailleurs. Pendant ce temps, Spannabis essayait par tous les moyens, de faire en sorte que la foire ait lieu, sans succès.

Ses bonnes intentions et ses communiqués récents – informant que les mesures sanitaires, de prévention, d’information, de prise en charge médicale, d’hygiène, etc. allaient être renforcées – n’ont pas empêché que les grandes compagnies telles que Dinafem, BitCanna, Royal Queen Seeds, ou cette même entreprise, Kannabia, continuent à montrer des doutes légitimes sur l’idéal de participer à la foire et, plus précisemment, de judicieuses réserves sur la prudence d’être présents physiquement, avec un stand monté et du personnel employé, dans cette édition.

Depuis plusieurs semaines, mais en particulier cette dernière, on craignait le pire.

Finalement, un orden expresa de la Generalitat – ordre exprès du gouvernement régional de Catalogne – qui est en train de resserrer depuis hier les mesures de prévention et de contention de la pandémie du coronavirus en Catalogne, interdit formellement le déroulement d’évènements de plus de 1000 personnes dans toute la Communidad Autónoma (région) et oblige à réduire au tiers le nombre de participants aux évènements de moins de 1000 personnes. Un tel décret suppose évidemment l’annulation immédiate de Spannabis, ainsi que d’autres évènements aux caractéristiques similaires.

L’organisation de Spannabis, apparemment forcée in extremis – et maintenant pour des impératifs légaux – à annuler et reporter la foire jusqu’à l’automne prochain, a reçu une rafale de commentaires et de critiques, aussi bien positives que négatives, pour la décision qu’elle a prise : la plupart des exposants et professionnels, ainsi que de larges secteurs du public qui allaient participer, mais aussi bien sûr les autorités sanitaires, se sont félicités de la mesure. « Ce sera pour une autre fois », « la santé avant tout », ils ont bien fait », « mieux vaut tard que jamais », etc. sont de nombreuses opinions à cet égard.

Pourtant, il faut reconnaître que les critiques négatives ont été les plus abondantes. Certains sont déçus par le manque de rapidité pour prendre des mesures sérieuses ou l’”excès optimiste” qu’a semblé montrer, par moment, l’organisation de Spannabis.

Différentes sources, telles que Soft Secrets, signalent que les semaines précédant l’évènement, les organisateurs ont reçu d’innombrables supplications de report de la part des exposants mais la foire Spannabis –affectée évidemment par la pression économique car une annulation provoquerait d’énormes pertes – a décidé de continuer à tout prix parce que “les autorités samitaires et le Govern (gouvernement catalan) disent qu’il n’y a pas de raisons d’annuler des évènements et recommandent de continuer leur vie, normalement”(…).

Spannabis 2020 est finalemement annulée et espère fêter sa XVIII édition à l’automne

Même si cela pouvait être vrai, les autorités sanitaires elles-mêmes et le Gouvernement ont réalisés de nombreux communiqués encourageant la population en général à ne pas tomber dans l’histérie ou la paranoïa collective. Compte tenu ce qui s’est passé ces derniers jours –avec de plus en plus de contaminés et de victimes mortelles -, de nombreux professionnels et exposants, ainsi qu’une grande partie du public, pensent que la foire devrait avoir annoncé son annulation plus tôt – réduisant, en plus, les dommages économiques – et que son manque de prévision apparente est due, avant tout, au poids des intérêts économiques fallacieux et immédiats (limiter les pertes, faire pression sur les exposants en leur rappelant qu’ils avaient signé un contrat, etc.), en considérant les affaires plus importantes que la sécurité et la santé des assistants.

Lumières et ombres d’un phénomène qui nous affecte tous, tandis que la pandémie de coronavirus semble s’étendre de manière globale. Ces dernières heures, d’ailleurs, certains pays comme les États-Unis ont pris des mesures draconiennes en suspendant pendant un mois les vols venant d’Europe et, pas plus tard qu’hier, plusieurs pays d’Amérique Latine annonçaient qu’ils allaient soumettre à la quatorzaine tous les passagers des vols provenant d’Espagne.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Partager: