Back to top
Cannabis and elite sports

Le 14 décembre 2017, l’OMS rendait publique une recommandation officielle dans laquelle était indiqué que le CBD (cannabidiol), un des composés du cannabis, n’était pas nocif pour la santé et ne comportait pas de risque d’abus, c’est pourquoi on suggère de ne pas le classer comme une substance placée sous contrôle international. Plus tard, en 2018, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a exclu le CBD de la liste des substances interdites car, comme elle l’expliquait, le CBD « n’agit pas pour améliorer les performances » et, donc, « ne présente pas de risques pour la santé des athlètes, ni viole l’esprit sportif » puisqu’elle ne remplit pas les conditions requises pour qu’une substance soit considérée comme « dopage ».

Ces deux gestes ouvrent la voie, dans le domaine du sport de haut niveau, à l’usage thérapeutique du CBD dont les effets bénéfiques comme anti-inflammatoire, relaxant et même pour réguler les cycles de repos et de veille étaient déjà connus. Mais c’est maintenant, au cours de la saison 2021, que la NBA a cessé de réaliser des tests de consommation de cannabis – arrêtant ainsi d’imposer des sanctions sportives pour ce fait. Il y a eu deux facteurs qui se sont rassemblés pour que cette situation se produise : d’un côté, la trajectoire de dépénalisation et de décriminalisation de la marijuana qui est suivie actuellement aux États-Unis d’Amérique et qui est un phénomène imparable ; d’un autre côté, les circonstances spéciales provoquées par la pandémie du coronavirus. Donc, le syndicat des joueurs (la NPBA) et la NBA ont convenu la suspension officielle des tests, même si la marijuana est considérée substance interdite jusqu’en 2023 selon la convention conclue par le syndicat et le patronat en vigueur depuis 2017.

 

 

Antérieurement déjà, d’autres disciplines avaient cessé les sanctions disciplinaires pour consommation de cannabis. Aussi bien la ligue professionnelle de base-ball que celle de hockey sur glace ou de football reconnaissaient les bénéfices médicinaux de son usage et ont arrêté de pénaliser leurs sportifs. Début 2020, la ligue de football américain s’est rajouté à la liste, de manière à ce que la seule ligue qui sanctionnait son usage jusqu’à maintenant aux États-Unis d’Amérique était la NBA. Toutefois, la direction a précisé qu’elle se réserve les droits de réaliser des tests dans certains cas où une consommation supposée excessive pourrait affecter négativement les joueurs, ce qui pourraient les amener à être sanctionnés.

On estime qu’environ 50% des joueurs en consomment et tous s’accordent sur ses propriétés de soulagement de certains problèmes comme le stress ou l’anxiété ainsi que sur sa capacité anti-inflammatoire. Celle-ci est due au fait que le CBD interagit de manière naturelle avec le récepteur TRPV-1 - qui se trouve dans le système nerveux central et dans le système nerveux périphérique – et qui intervient dans la transmission et la modulation de la douleur, l’inflammation et la température corporelle. Comme cannabinoïde non psychotrope, le CBD se caractérise par le fait de ne pas occasionner d’effet euphorisant et par ses propriétés médicinales associées - sans générer d’intolérance, de dépendance ou d’addiction - diminuant la sensation de douleur, réduisant le stress et l‘anxiété ou régulant les cycles de sommeil. Toutes ces applications thérapeutiques transforment le CBD en une ressource naturelle de grande polyvalence pour les sportifs de haut niveau et, en plus, il est disponible dans des formats toujours plus variés : huiles ou crèmes en passant par onguents ou tisanes.

Il ne faut pas non plus perdre de vue que des sportifs de haut niveau utilisent tout à fait naturellement des produits à base de CBD, et ce, sans recevoir de sanctions ; ce qui contribue à en finir avec les préjugés à l’égard du cannabis et à améliorer la vision qu’a la société de la marijuana mais aussi à la divulgation de ses indiscutables propriétés médicinales.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.