Back to top
La industria del cannabis ya ha generado más de 320.000 puestos de trabajo en EE. UU.

Aux États-Unis, on trouve déjà plus de travailleurs dans le secteur du cannabis légal que d’ingénieurs en électricité, ou que de techniciens d’urgences sanitaires et presque le double que de dentistes. Ainsi est résumé le niveau actuel de travail lié au secteur du cannabis dans le dernier rapport de Leafly et du consultant Whitney Economics.

Comme le signale le rapport publié le 16 février, le nombre actuel de travailleurs à temps complets aux États-Unis dans le secteur du cannabis s’élève à 321.000 travailleurs. Ce sont plus de 77.300 de plus qu’en 2020 et presque trois fois plus qu’en 2017, première année où Leafly a commencé à faire des rapports sur ce thème vu qu’aujourd’hui les statistiques officielles des États-Unis ne recueillent pas ce genre de chiffres - considérant que ces travailleurs continuent à être illégaux puisque le cannabis se trouve encore dans le premier épigraphe de la Loi sur les substances contrôlées, même si l’ONU a déjà reconnu la valeur médicinale de la plante.

L’augmentation de postes de travail aux États-Unis s’est vue accompagnée d’une montée des ventes de cannabis médicinal en 2020 de 71% par rapport à l’année précédente.

« Quand la pandémie de la COVID-19 a frappé les États-Unis en mars, dans le monde du cannabis, beaucoup se sont inquiétés de l’arrêt possible que cela pourrait entraîner dans l’industrie », précise Leafly.

 

 

Pourtant, tel que s’est expliqué dans la présentation du rapport, « au lieu de ça, les gouvernements de la plupart des états ont déclaré le cannabis comme produit de base. Les dispensaires et les magasins de détail ont répondu en proposant de la vente en ligne, à domicile et par envoi comme options sûres pour les clients face à la COVID-19 ».

Dans le ranking par états, la Californie continue à se trouver en tête avec 57.970 postes de travail à temps complet dans le secteur du cannabis - 23,7% de plus que l’année dernière. Dans ces dernières années, des milliers de personnes ont voyagé jusque là-bas à recherche du rêve américain de l’or vert pour faire du trimming c’est à dire finir de nettoyer au ciseau les têtes de marijuana avant de les amener aux dispensaires. « C’est beaucoup d’argent. On peut parfaitement faire deux sacs de 450g par jour et ça c’est 400 dollars. Multiplie-le par deux ou trois mois », expliquait, en 2017 à Kannabia, une fille qui s’est rendue aux États-Unis depuis l’Espagne il y a quelques années.

Le Colorado, avec 35.539 travailleurs, est le deuxième état avec le plus de personnes salariées dans le secteur du cannabis. C’est l’état où les ventes par habitant sont les plus élevées atteignant au total 2.280 millions de dollars en ventes et 350 millions en impôts perçus par l’État, seulement en 2020.

La Floride, avec 31.444 travailleurs, est troisième en nombre de travailleurs et deuxième en niveau de croissance depuis 2020 avec 14,89%. Pour la seule année 2020, on a enregistré dans cet état 170.000 patients de marijuana médicinal. Leafly indique que si cet état finit par légaliser le cannabis récréatif, le nombre de travailleurs en lien avec le secteur va doubler. Derrière la Floride, l’état suivant c’est l’Arizona où vient d’ouvrir en janvier 2020 le premier magasin de cannabis pour adultes et c’est aussi l’un des quatre états où le cannabis récréatif a été approuvé lors d’un référendum organisé en novembre en même temps que les élections présidentielles.

Washington, qui a légalisé le cannabis récréatif en 2016, est le cinquième état avec 19.873 travailleurs.

Au Michigan, sixième état avec le plus de travailleurs en 2020 - avec 18.000 personnes - et le troisième en niveau de croissance avec 9,21%, le rapport signale qu’il y a plus de personnes qui travaillent dans le cannabis légal que de policiers. Cet état a décidé de légaliser le cannabis récréatif en décembre 2019. « Dans un état connu pour son industrie automobile, le nombre de travailleurs du cannabis est presque le même que celui de mécaniciens », ajoute le rapport.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.