Back to top
Durban Poison, la cerveza cannábica sudafricana de moda

Si l'on écrit Durban Poison, peut-être la première chose qui nous vient à l'esprit c'est une pure sativa, à l'odeur caractéristique, avec une courte période de floraison, et qui a pour origine Durban, ville côtière située en Afrique du Sud. D'ailleurs, c'est comme ça que s'appelle une bière qui provient du même pays faite avec du chanvre à la place du houblon et qui, donc, lui donne ce goût tellement caractéristique de la boisson cannabique.

Ça fait quatre ans déjà (2015) que la bière Durban Poison se trouve sur le marché mais c'est il n'y a que très peu de temps que les ventes ont considérablement augmenté. La raison se comprend parfaitement lorsque l'on sait qu'elle a un rapport direct avec la légalisation de l'usage privé du cannabis en Afrique du Sud. Nouvelle dont on a pris connaissance en septembre dernier.

Jusqu'à lors, le pays africain avait une loi spécifique qui interdisait la consommation privée de la plante. Tout a changé lorsque le Tribunal Constitutionnel, situé à Johannesburg, a déclaré cette loi et une autre, qui interdit la culture de marihuana au domicile, comme inconstitutionnelles et, donc, nulles. Une sentence qui devenait immédiatement historique, même si elle ne changeait pas la situation du cannabis en Afrique du Sud dont la consommation continue à être totalement interdite dans les lieux publics.

Une bière de chanvre

Connaissant cette situation, la compagnie de bière sud-africaine Poison City Brewing savait que la meilleure manière d'entamer une initiative sur le marché cannabique en Afrique du Sud était de le faire avec une entreprise de bière. Une des caractéristiques les plus remarquables de la bière Durban Poison est qu'elle ne produit pas d'effets psychoactifs puisqu'elle est faite à base de chanvre.

On a seulement changé l'ingrédient vedette de la boisson d'orge ou de blé, le houblon, qui appartient en réalité à la même famille que le cannabis, les Cannabaceae ou les cannabacées. C'est incroyable comme ils se ressemblent et visiblement aussi dans la structure de leurs molécules. En plus de se ressembler pour leur goût et leur odeur, vu que les deux contiennent des terpènes.

Bière infusée avec dagga

Le format de Durban Poison Cannabis Lager est de 350 ml et se vend dans certains magasins de liqueurs. Il s'agit de la première bière d'Afrique du Sud infusée avec "dagga", nom que l'on a populairement l'habitude de donner au cannabis dans ce pays. D'après les responsables de la marque, c'est une de ces bières parfaites à boire dans un climat estival, vu qu'elle a un corps léger et est très facile à boire.

La Durban Poison Cannabis Lager ne contient pas de tétrahydrocannabinol (THC) et ne produit donc pas d'effets psychoactifs. Mais elle n'est pas sans alcool puisqu'elle en a 4%. Ce qui la distingue, c'est son goût différent dû aux huiles de chanvre qui la composent. Ainsi, le palais profitera d'un goût très caractéristique à dagga.

"Cette bière facile à boire, douce et rafraîchissante a une teneur en alcool de 4%. Et les buveurs pourront s'attendre à un peu d'amertume et une agréable saveur croustillante qui crée une finition légèrement sucrée et joyeuse", lit-on sur la page web de son fabricant, la compagnie de bière sud-africaine Poison City Brewing.

Rafraîchissante et légèrement piquante

" Une lager américaine au corps léger, facile à boire, croustillante et rafraîchissante avec un goût légèrement piquant mais propre et équilibré", ainsi la décrit sur sa page web son fabricant, la compagnie de bière sud-africaine Poison City Brewing.

"Si bien que ce butin de Durban Poison ne va pas te faire monter (il ne contient pas de THC), il te rendra heureux avec son goût unique et ses vibrations faciles à boire. On a simplement remplacé certains des houblons par du chanvre, une plante semblable qui ajoute un goût similaire mais qui a aussi ce facteur de se sentir bien pour lequel Durban est célèbre".

Abordable pour tous les budgets et accessible si tu vis en Afrique du Sud

Cette bière infusée avec dagga est abordable pour tous les budgets puisqu'elle ne coûte que 18 Rand sud-africains, c'est à dire 1,16 euros. Pour l'instant, on ne peut l'acheter que dans les magasins de liqueurs Tops at Spar dans les villes de Gauteng et de KwaZulu-Nata mais bientôt, selon ce qu'ils disent chez Poison City Brewing, elle sera aussi disponible dans la ville du Cap et dans le reste du pays.
 

The cultivation of cannbis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

The purpose of this publication is purely informative, horizontal transfer of technical horticultural information.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published here.

Commentaires

The cultivation of cannbis for self-consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

The purpose of this publication is purely informative, horizontal transfer of technical horticultural information.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published here.