Back to top
La legalización del cannabis recreativo, entre los consensos de la posible coalición de gobierno en Alemania

Jusqu'à récemment, Karl Lauterbach ne pouvait pas envisager l'idée de légaliser le cannabis à des fins récréatives. Mais il a changé d'avis. Et il l'a fait, a-t-il déclaré à un média régional allemand, grâce à son expérience de médecin. Lauterbach, membre du parti social-démocrate SPD, est le nom qui a le plus de chances d'occuper le portefeuille de la santé en Allemagne si les négociations pour former un gouvernement dans ce pays, qui se déroulent actuellement entre le SPD, le FDP libéral et les Verts, finissent par porter leurs fruits.

Le cannabis récréatif, un point commun en discussion

Après un mois de réunions (qui pourraient culminer avant Noël), selon le journal Le courrier international, il y a plusieurs points de désaccord entre les trois partis - dont la capacité d'endettement du pays - mais ils ont aussi des points communs, et leur position sur le cannabis est parmi ces derniers. La légalisation du cannabis récréatif a été présentée comme l'une des demandes des Verts - qui ont déjà présenté un projet de loi sur le cannabis pour la distribution dans les magasins spécialisés qui a été rejeté par le Parlement en octobre 2020 - et des Libéraux à la table des négociations, et le récent changement de position exprimé par Lauterbach amène le SPD sur cette voie.

Les clés de la légalisation du cannabis

Parmi les arguments avancés par le possible prochain ministre allemand de la santé pour justifier son changement d'opinion figure la mauvaise qualité du cannabis, ou des mélanges - dont l'héroïne - que l'on peut trouver sur le marché noir.

"Les consommateurs de cannabis deviennent rapidement dépendants de l'héroïne", explique Lauterbach. "Pendant des années, j'ai rejeté la légalisation du cannabis, mais je suis arrivé à une autre conclusion en tant que médecin", ajoute-t-il.

Outre la lutte contre le marché noir, ses partenaires gouvernementaux potentiels mettent également en avant les recettes fiscales que la légalisation du cannabis à des fins récréatives pourrait apporter au pays.

"S’il était vendu officiellement, l'État percevrait également des taxes qui pourraient être très bien utilisées pour la prévention et la thérapie", a souligné Wieland Schinnenburg, porte-parole pour la politique en matière de drogues au sein du groupe parlementaire FDP, dans une interview accordée à la Deutsche Welle en juin.

 

 

Même parmi les électeurs des verts, la majorité ne l’emporte pas sur la question de la légalisation complète du cannabis.

La position de l'éventuel gouvernement de coalition sur la marijuana diffère fortement de celle du gouvernement conservateur allemand, qui a exprimé à la mi-octobre son opposition à la légalisation du cannabis récréatif en réponse aux déclarations de l'éventuel futur ministre de la santé. Elle est également en contradiction avec la dernière enquête menée en Allemagne par l'institut de sondage Forsa sur la légalisation complète du cannabis, qui donne une majorité de personnes votant contre. L'étude, publiée en septembre, chiffre à 59% le nombre de personnes interrogées qui n'acceptent que la légalisation du cannabis à des fins médicinales, à 7% celles qui sont pour une interdiction totale de la plante et à 30% pour une légalisation totale. Selon cette étude, même parmi les électeurs Verts, la majorité ne l’emporte pas sur la question de la légalisation complète du cannabis, avec 48% des personnes interrogées pour.

La loi allemande punit actuellement la possession de marijuana d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans si elle n'est pas destinée à un usage médical, même si, lorsque les quantités sont faibles, les peines de prison sont souvent commuées en ateliers de traitement de la dépendance.

Dans le cas de la marijuana médicale, l'Allemagne a été l'un des premiers pays à l'autoriser et à la réglementer, dans le but de faciliter l'accès à cette plante pour les personnes atteintes de maladies graves. C’est en 2017 qu’a été approuvé à l'unanimité par le Parlement une loi laissant la culture, la transformation et la distribution de cette plante entre les mains de l'État ; même si récemment, comme nous l'avons publié dans Kannabia, le pays a ouvert ses portes au cannabis médical cultivé en Espagne.

Selon les données fournies par le parti FDP, il y a actuellement en Allemagne quatre millions de consommateurs réguliers de cannabis. Dans le cas du cannabis médical, l'Institut allemand des médicaments et des usages médicaux soulignait déjà en mai 2020 l'augmentation d’utilisateurs de cette plante qu’il y avait eu dans le pays au moins jusqu'à la fin de l'année précédente.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.