Back to top
La production de cannabis médicinal en Italie n’est pas suffisante : les secours arrivent du Canada

Le cannabis médicinal est légal en Italie depuis 2007 et les thérapies avec du cannabis médicinal sont permises pour de nombreuses pathologies. Le principal problème pour les patients est le manque d’approvisionnement et, depuis l’été dernier, c’est difficile d’obtenir du cannabis thérapeutique dans les pharmacies du pays. La solution arrive du Canada avec un approvisionnement extraordinaire de 100 kg et l’entrée d’entreprises canadiennes sur la scène du cannabis médicinal italien.

Le cannabis médicinal est légal en Italie depuis 2007, année où l’on reconnaît le potentiel médicinal du THC. Mais c’est en 2013 qu’on autorise l’usage médicinal de la plante sous forme végétale et ses extraits et préparations. Malgré les facilités légales d’accès à la plante que les patients semblent avoir, dans la pratique ce n’est pas si facile. Le problème principal pour les patients continue à être le manque d’approvisionnement puisque, depuis l’été dernier, il est difficile d’obtenir du cannabis thérapeutique dans les pharmacies de la péninsule.

Depuis 2014, l’Établissement Chimique Pharmaceutique Militaire de Florence, qui répond du Ministère de la défense, détient le monopole de la production de cannabis médicinal au niveau national. En 2017 ils ont approvisionné les pharmacies du pays avec 100 kg de la variété que l’on appelle FM2, une quantité loin d’être suffisante pour couvrir les exigences annuelles des patients italiens. Dans quelques années, ils espèrent pouvoir arriver à produire 300 kg, quantité qui si, s’ils ont raison, pourrait être suffisante pour couvrir la demande nationale.

Dans ces dernières années, l’Italie a souffert d’un manque de cannabis médicinal, dû au faible nombre de licences d’importation qui ont été délivrées et au fait qu’elle n’ait qu’un seul producteur national, l’armée, dont les prévisions n’arrivent pas à satisfaire le nombre croissant de patients de toute la botte.

Les prévisions de production pour cette année, comme beaucoup d’associations de patients l’indiquaient, n’étaient pas suffisantes et effectivement, à partir de septembre de l’année dernière, les pharmacies sont restées sans approvisionnement. Les 200 kg pactés importés de Hollande en 2017 n’ont pas été suffisants non plus.

Pour remédier au manque de cannabis médicinal, en novembre dernier, le gouvernement a fait un appel pour l’approvisionnement extraordinaire de 100 kg, en ouvrant de nouveaux et temporaires canaux d’importation.

semillas de marihuana medicinal Kannabia Seeds

La résolution a été rendue publique il y a quelques semaines et qui s’est attribué l’appel d’offre exclusif pour cet approvisionnement c’est la filière allemande d’Aurora Cannabis, une entreprise canadienne autorisée à la production de cannabis médicinal et la première entreprise privée à fournir directement le gouvernement italien. Même si, dans ce cas-là, il ne s’agira pas d’une nouvelle entreprise importatrice mais d’une fournisseuse momentanée ; à Aurora, ils montrent toute leur satisfaction.

D’un autre côté, Nuuvera, avec son siège à Toronto, a annoncé l’acquisition de FL-Group, une des sept compagnes italiennes avec licence pour l’importation de marijuana médicinale.

FL-Group, est une start-up,spécialisée dans l’importation et la commercialisation de cannabis pour usage thérapeutique et, avec FL-Group, l’entreprise canadienne a obtenu sa licence pour l’importation de cannabis médicinal.

Nuuvera devient le premier importateur avec accès à des dizaines de milliers de kilos d’approvisionnement disponible. "Nous avons 77 000 kilogrammes de consommation au Canada, alors on peut parler de pénurie", a dit le CEO Lorne Abony qui affirme pouvoir remédier à la pénurie d’approvisionnement dont souffrent les patients italiens, en travaillant avec les autorités.

Ces récents mouvements semblent indiquer que les compagnies canadiennes de marijuana médicinale commencent à voir l’Italie comme un marché potentiellement grand et en développement.

Par ailleurs, les élections de mars pourraient représenter un nouveau chapitre pour le cannabis en Italie. Une fois de plus, le futur du cannabis en Italie n’est pas écrit.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.