Back to top
Mendoza steht vor dem Einstieg in den Cannabis-Markt

À Mendoza, en Argentine, on travaille sur un projet de loi qui permet de réglementer tous les aspects de la chaîne de production du commerce de cannabis à des fins thérapeutiques : depuis la culture et la production jusqu’à la recherche et le commerce. Cela arrive parallèlement et indépendamment de la législation nationale que prépare aussi le gouvernement argentin et qui permettra sa vente en pharmacie.

C’est le Ministère de l’Économie et de l’Énergie de la région qui se charge de ce projet, à la différence du reste des juridictions qui sont à la charge du Ministère de la Santé. Cela témoigne du caractère commercial de cette initiative qui pourrait engendrer de nombreux emplois et une notable injection de liquidités sur le marché local. Ce détail expliquerait aussi pourquoi l’autoculture, qui sera réglementée par le projet national et que réclament, aussi bien les usagers que les associations cannabiques, n’est pas prévu dans ce projet de loi.

Le singulier projet de Mendoza, dirigé par José María Videla du Frente Renovador, prévoit l’exploitation des cultures de cannabis sous toutes ses formes, son industrialisation et transfert de technologie à des fins scientifiques, médicinales ou thérapeutiques, le développement des mécanismes consacrés à mettre en œuvre des initiatives économiques pour la production, la transformation et la distribution de dérivés de qualité médicale.

Un des atouts du projet entre autres est le climat de Mendoza par sa similitude avec celui de la Californie où le cannabis est légal depuis 2018 et se cultive avec succès. Cela assurerait les récoltes comme premier maillon de toute une chaîne d’affaires.

Avec cette réglementation du marché, on cherche aussi à mettre fin au marché illégal et on prévoit, d’une part, l’approvisionnement à des patients disposant d’une prescription médicale, mais aussi l’opportunité d’un marché ouvert avec possibilité d’exportation dans des pays où son usage est réglementé.

 

 

Pour le moment, la commercialisation est illégale car la loi autorise seulement l’usage médicinal. Mendoza espère obtenir les permis du gouvernement de la nation à travers de gestions avec l’exécutif de la région, de sorte que l’on puisse établir un cadre légal.

Il existe une loi à Mendoza depuis 2017 qui règlemente la recherche médicale et scientifique du cannabis pour usage médicinal, aussi bien thérapeutique que palliatif. Depuis, il existe dans la région l’Unité de surveillance contrôlée à travers laquelle les médecins d’hôpitaux publics facilitent la procédure d’importation du cannabis. Avec cette nouvelle loi, Mendoza se place une fois de plus à l’avant-garde nationale pour ce qui est des processus de légalisation définitive. Avant la norme nationale, la région avait déjà ouvert la voie à la création d’un registre et à fournir de l’huile de cannabis importée à des patients avec prescription médicale, loi qui continuera en vigueur.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.