Back to top
Un viaje fantástico. Breve historia de la marihuana en Chile

Un voyage fantastique. Une brève histoire de la marijuana au Chili et dans le monde est le nouveau livre du journaliste Marcelo Ibáñez. Un essai historique qui se positionne en faveur de la régulation de la plante de la marijuana au Chili. De ce pays il date la première plantation de cannabis en 1550, en constituant le premier lieu de l'Amérique latine où une culture s’est documentée. L'auteur raconte des mythes et des vérités autour de la plante, en incluant des personnages historiques comme Shiva, Heródoto, Jimi Hendrix, Matías Vega, O'Higgins ou Piñera.

Un livre qui répond aux mythes et légendes

La plante de la marijuana est entourée de plein des mythes et des vérités, presque toutes les affirmations sur elle vont aux extrêmes. Marcelo Ibáñez, qui enquête sur le monde du cannabis depuis plus de 20 ans, raconte dans Un voyage fantastique que le prohibitionnisme a transmis beaucoup de légendes urbaines implicites qui sont fausses. Des centaines de données et d’histoires qui cherchent à abattre les peurs et les préjugés qui se sont installés dans la société depuis l’époque de l’Inquisition. Mais aussi il remarque qu’il s’agit d’une substance non inoffensive et que sa consommation a des conséquences et des effets. Ce livre, qui est très bien documenté, est le voyage personnel du journaliste, qui donne quelques lumières entre tant de désinformation et débat.

Le Chili, le troisième pays du monde où se consomme plus de cannabis récréatif

Il y a beaucoup de faits historiques sur lesquelles nous pouvons lire dans Un voyage fantastique : la première culture de cannabis au Chili, la conquête espagnole, les collectifs qui sont en faveur de la légalisation, le contenu de la loi de drogues du pays… Il s'agit, surtout, d'une perspective locale, puisque le même auteur a déclaré plusieurs fois que "le Chili est un pays très aimant de la marijuana". Ainsi le démontrent les chiffres du Bureau de Nations Unies contre la Drogue et le Délit qui a publié que le Chili était le troisième pays le plus consommateur de marijuana récréative du monde, après Israël et les Etats-Unis.

Le Chili, un pays fan de la marijuana

Pourquoi le Chili est un pays si fan de la marijuana? C'était la question qui a amené Marcelo Ibáñez à écrire Un voyage fantastique. « Je crois que l'une des raisons historiques consiste en ce que le chanvre y est cultivé depuis un demi-millénaire, et il peut être employé de manière ludique. Par conséquent cela provoque un accès facile des hippies, quand ils ont commencé à le consommer comme drogue. Je crois aussi qu'il y a un haut indice d'usage de la plante comme automédication. D'abord parce qu'elle est assez sûre, comme l’a démontré la science, avec applications dans assez de pathologies et à bas prix », a déclaré l'auteur dans une interview à la télévision du média chilien La Tercera.

Dans ce même média il a déclare que les circonstances du pays sont assez stressantes et compétitives. Et il projette une théorie : « ce que nous nommons consommation récréative n'est pas telle, c'est une forme d'automédication parce que les gens qui la consomment d'une forme récréative l'utilisent pour se relâcher, pour mieux dormir… ce sont des usages médicinaux et anxiolytiques ».

La loi 20.000 

L'autre question que l'auteur aborde dans ce livre publié par l’éditoriale Planeta est la contradiction dont le Chili a été un pays qui a été à la tête de plusieurs batailles cannabiques dès le XVII - XVIIIe siècle et il n’y existe pas encore une loi qui régule la plante. Même Salvador Allende a créé la première Loi de Drogues en 1972. Bien que vingt-trois ans plus tard s’est implantée la Loi 20.000, fameuse pour être très stricte et restrictive.

Beaucoup des questions à résoudre, beaucoup de légendes urbaines résolues, beaucoup d'histoires positives sur la plante au Chili et dans le monde… Un voyage fantastique. Une brève histoire de la marijuana au Chili et dans le monde aborde des sujets relatifs à la politique de drogues, la politique de santé… et le livre le fait à travers des anecdotes amusantes que le journaliste a trouvé tandis qu'il réalisait sa recherche.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.