interior_exterior_destacada

Y a-t-il des différences entre le cannabis d’intérieur et d’extérieur ?

Pour: Daniel C. Grow

Le débat opposant cannabis d’intérieur et d’extérieur est aussi vieux que celui qui met les Beatles et les Rolling Stones dos à dos. Il faut dire qu’il est impossible d’y apporter une solution claire tant les goûts de chacun diffèrent. Tout dépend donc de ce que vous recherchez en tant que consommateur. Le cannabis se présente sous diverses formes, formats et couleurs. Mais une question demeure centrale pour trancher le débat une fois pour toute : quelle différence existe-t-il entre les deux types de cannabis ? 

Si vous êtes fin connaisseur du cannabis, vous n’éprouvez sans doute aucune difficulté à distinguer l’herbe cultivée à l’air libre et celle d’intérieur. Mais pour les nouveaux-venus dans ce complexe univers, c’est une autre paire de manches. Chaque méthode de culture présente des avantages et des inconvénients. Ainsi, que vous soyez un autroproducteur cherchant à s’améliorer ou un individu simplement désireux d’accroitre ses connaissances, apprendre à distinguer ces deux « types » de cannabis ne pourra que vous être bénéfique.

C’est à la fin du XXe siècle qu’on commença à cultiver du cannabis en intérieur et le succès fut immédiat. La personnalisation possible de nombreux paramètres de culture conduisit alors nombre de consommateurs à penser que le cannabis d’intérieur était supérieur à celui qui poussait à l’air libre. Or, rien n’est moins sûr. La qualité du cannabis dépend de nombreux facteurs et le lieu de sa production n’en est qu’un parmi tant d’autres.

De plus, parler de qualité du cannabis est immensément subjectif. Certains considèrent bonne une herbe très riche en THC alors que d’autres privilégient une saveur riche et un profil terpénique complexe. Il ne faut néanmoins pas négliger ce débat et des éléments objectifs existent qui permettent de distinguer le cannabis en fonction de son lieu de production.

La couleur des fleurs de cannabis

L’une des méthodes les plus simples pour différencier les deux types de cannabis consiste à en observer les fleurs : le cannabis cultivé en extérieur présente généralement des fleurs d’un vert plus foncé à l’aspect plus terne. Le cannabis d’extérieur doit en effet affronter la nature – pluie, lumière directe du soleil, vent, changements de température – d’où cet aspect moins vif. Le cannabis d’intérieur, en revanche, arbore généralement des fleurs d’un vert plus clair et plus brillant nuancé parfois de tonalités intenses et colorées faites d’éclats oranges, violets, voire rouges pour certaines variétés.

La taille des fleurs de marijuana

En général, les plantes de cannabis produites au grand air sont plus imposantes. Les fleurs et les tiges sont ainsi plus grandes en extérieur, bien que les buds soient moins denses. Les plantes d’intérieur, elles, sont contraintes par les conditions lumineuses et l’espace disponible, d’où une taille souvent plus restreinte. Elles présentent donc généralement des fleurs plus denses que celles, grandes mais aérées qui poussent en extérieur.

La densité des trichomes glandulaires

Le cannabis d’intérieur se cultive proche de la source de lumière et dans un environnement contrôlé. En résulte des fleurs plus petites à la dense couverture de trichomes. Il n’est donc pas rare de voir des fleurs produites en intérieur briller comme du cristal givré. En extérieur, les fleurs étant plus grandes, les trichomes s’étalent sur une surface plus importante, d’où une couverture moins dense.

Les nuances du goût de la marijuana

Croyez-le ou non mais on considère généralement que le cannabis de plein air présente un profil terpénique plus riche, plein de subtilités et de saveurs complexes. Il n’y a rien là de bien étonnant, puisque l’environnement est en partie responsable de la saveur naturelle de la plante. C’est ce qu’on désigne par le terme « terroir », lequel s’applique à tous les fruits et légumes cultivés en extérieur. Ce mot désigne les caractéristiques géographiques – tels le climat ou la composition du sol – qui donnent sa personnalité au produit final. Ainsi donc, le terroir joue un rôle central dans le développement d’un profil de saveurs spécifique, autant dans le cannabis que dans le vin, par exemple. 

L’intensité de l’arôme du cannabis

L’arôme du cannabis d’extérieur reflète souvent son environnement, avec des touches boisées, acres ou terreuses ou des notes d’herbe, de piment ou de pin. Beaucoup de producteurs en extérieur vous diront d’ailleurs que le soleil peut engendrer la formation de profils terpéniques uniques introuvables dans l’herbe d’intérieur. Pourtant, le cannabis d’intérieur, de son côté, peut être exposé à la quantité parfaite de lumière par mètre carré et à des spectres lumineux spécifiquement sélectionnés pour maximiser la production de terpènes.

Ainsi, les cultures d’intérieur présentent généralement une palette aromatique qui va au-delà du terroir, évoquant tantôt la lavande, les agrumes, la vanille ou même le café. Des graines identiques d’Amnesi-K Lemon, de Cherry Dream ou de Cookies Haze donneront ainsi des résultats différents : en intérieur, les notes respectives de fruits, de cerises et de chocolat/menthe se feront bien plus puissantes qu’en extérieur.

La puissance des cannabinoïdes

Le cannabis d’intérieur est-il plus puissant que celui qui pousse en extérieur ? Pas nécessairement. La puissance du cannabis est déterminée par la concentration en THC dans la plante, laquelle dépend de plusieurs facteurs. Il faut néanmoins reconnaitre que la culture d’intérieur permet une gestion plus précise des paramètres affectant la production de THC (comme un apport supplémentaire de CO2 par exemple).

De plus, en intérieur, il n’est nul besoin de lutter contre les éléments, d’où des fleurs généralement au summum de leur forme. Ains, bien que le cannabis d’intérieur ne soit pas nécessairement plus puissant que celui d’extérieur, il pousse dans des conditions qui lui permettent de plus aisément produire d’importantes quantités de THC.

Le prix de l’herbe

La plupart des consommateurs choisissent instinctivement les fleurs produites en intérieur et ce, malgré leur prix plus élevé. Rien de surprenant ici : elles sont souvent plus agréables à l’œil et présentent un profil aromatique plus attirant. Mais elles ne sont pas meilleures pour autant que celles qui viennent de l’extérieur. Il faut toutefois reconnaitre qu’en tant que consommateurs, nous sommes attirés par les produits qui sollicitent pleinement nos sens. Or, le cannabis d’intérieur titille souvent nos sens plus intensément que celui qui a poussé à l’air libre. 

L’impact environnemental de la culture de marijuana

D’autres facteurs de différenciation des deux types de cannabis existent comme la quantité d’énergie nécessaire à la culture. La production d’intérieur a ainsi une empreinte environnementale bien plus importante que la culture d’extérieur. Or, cette pollution supplémentaire n’est pas nécessaire. La plante pousse en effet très bien dans la nature depuis des millénaires, florissant sous le soleil, la lune et les étoiles. De plus, en extérieur, la plante pousse dans la terre, dans un sol vivant plein d’insectes, de champignons et de bactéries qui décomposent la matière organique pour l’alimenter. Nous alimentons la terre pour que celle-ci nourrisse la plante. C’est une philosophie aux antipodes de celles des productions d’intérieur, une philosophie qui, pour certains, contribue à la production de fleurs de meilleure qualité.

Intérieur ou extérieur ? Quel cannabis me convient le mieux ?

En termes de qualité, tout dépend de vous et de ce que vous recherchez. Certains préfèrent le cannabis cultivé au soleil car en résulte une plante plus naturelle et respectueuse de l’environnement, avec des profils de cannabinoïdes et de terpènes plus robustes et naturels. Cependant, de nombreux éléments pouvant affecter le cannabis d’extérieur, ils sont nombreux à penser qu’il est déficient en termes de puissance et d’effets. 

Ce qui est formidable avec le cannabis, c’est l’existence d’innombrables variétés destinées à l’autoproduction, tant en intérieur qu’en extérieur, chacune proposant une expérience unique. Le meilleur moyen de découvrir ce qui vous convient est donc de tester les deux méthodes de culture. En effet, le contraste intérieur/extérieur est une étape d’initiation essentielle dans ce fabuleux voyage initiatique au sein de l’univers du cannabis, que vous soyez simple aficionado ou un esthète en recherche du meilleur du meilleur.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Rabais -30%

Amnesi-K Lemon

Depuis: 139.00€ 97.30€

Édition limitée

Cherry Dream

Depuis: 38.00€

Rabais -30%

Cookies Haze

Depuis: 139.00€ 97.30€

Partager: