Back to top
Sechs Bundesstaaten der USA legalisieren bei den Wahlen Freizeit-Cannabis, medizinisches Cannabis und andere Substanzen

Quatre états des États-Unis ont légalisé le cannabis récréatif ; dans l’état du Mississipi le cannabis médicinal et, dans celui de l’Oregon et de Washington, ils ont aussi donné le feu vert à d’autres types de substances. Au Dakota du Sud, en Arizona, au Montana et au New Jersey, ils ont profité de la journée des élections présidentielles du 3 novembre pour poser la questions à leurs citoyens par référendum à propos de la légalisation de l’usage récréatif de cette plante ; la réponse a été positive dans les quatre états. Avec ces quatre états, ce sont quinze états des États-Unis où la consommation de marijuana chez les adultes est légale ou le sera dans les quelques mois qui suivront les nouvelles lois adoptées le 3 novembre. À partir de ce moment-là, ce sera plus de 11 millions de personnes qui pourront consommer du cannabis pour usage récréatif aux États-Unis - le tiers de la population entière du pays qui vit dans les états suivants : l’Alaska, la Californie, l’Oregon, Washington, le Nevada, le Colorado, le Michigan, l’Illinois, le Massachussetts, le Maine et le Vermont.

En Arizona, la Proposition 207 a obtenu 59,85% des votes. Avec cette proposition, l’usage du cannabis pour les plus de 21 ans est permis ainsi que l’autoculture de six plantes maximum par personne et un impôt de 16% est prélevé sur sa vente. Il sera aussi permis que les gens qui ont été antérieurement condamnés pour consommation, transport, possession ou culture de marijuana puissent solliciter l’effacement de leur casier judiciaire causé par ce type de faits à partir de juillet 2021. En revanche, avec la nouvelle loi, la consommation dans les lieux publics continuera à être interdite, devenant ce qui serait considéré en Espagne comme une infraction mineure, passible d’une amende maximale de 300 euros. En Arizona, où le cannabis médicinal est légal depuis 2010, on avait déjà essayé de légaliser la consommation récréative de cannabis à travers le référendum de 2016, mais à cette occasion, la proposition avait seulement obtenu 48,7% des votes. La nouvelle loi sur le cannabis récréatif devrait entrer en vigueur fin novembre et les premières licences pour les magasins arriveraient en janvier 2021.

 

 

De son côté, le Montana a organisé deux référendums sur la marijuana récréative. Le premier, consacré à établir un âge minimum légal pour la consommation de cannabis, approuvé avec 57,72% des votes. Le deuxième, approuvé avec 56,59% des votes, légalise la consommation récréative de cannabis pour les plus de 21 ans, en prélevant un impôt de 20% sur sa vente. Il permettra aussi l’effacement du casier judiciaire des personnes condamnées pour des délits liés à la marijuana. L’autoculture de quatre plantes maximum sera aussi permise tant que les plantes ne sont pas visibles depuis un lieu public. La consommation dans les lieux publics continuera à être considérée comme infraction mineure, même si les amendes au Montana seront limitées à 50 dollars. La loi devrait entrer en vigueur le 1º janvier 2021. Au Montana, le cannabis médicinal a même été légalisé avant qu’en Arizona en 2004 ; même si, ultérieurement, de nouvelles lois ont limité son usage et sa publicité jusqu’en 2016.

Au New Jersey, le 3 novembre, trois propositions ont été approuvées par référendum : la légalisation de la consommation récréative et de la culture du cannabis, une baisse d’impôts pour vétérans et le report de la distribution du recensement. La proposition de légalisation de l’usage récréatif du cannabis a été approuvée par 66,94% des citoyens de cet état avec seulement 64% scrutés, c’est pourquoi le résultat est encore provisionnel.

Pour terminer, le Dakota du Sud, l’un des rares états où il n’y avait pas encore de programme de cannabis médicinal, a été le premier à approuver, de façon simultanée, l’usage aussi bien médicinal que récréatif du cannabis. La proposition - approuvée par référendum le 3 novembre - sur la création d’un programme de cannabis médicinal a atteint l’appui de 69,2% de la population pendant que la proposition pour légaliser l’usage récréatif a été approuvée par 53,41% des votes et entrera en vigueur en juillet 2021.

En plus de ces états, le Mississippi a aussi profité de la journée électorale pour poser la question par référendum à ses citoyens sur la légalisation du cannabis médicinal, devenant le 34º état où les citoyens peuvent opter pour des thérapies avec cette plante. Le référendum proposait deux modèles de légalisation. Le premier, l’Initiative 65, permettait l’usage de cannabis médicinal pour le traitement de plus de 20 maladies, autorisant la possession de 70,8 grammes maximum et prélevant un impôt de 7% sur les ventes de ce type de cannabis. Comme alternative, la légalisation du cannabis médicinal a été proposée seulement pour les cas de malades en phase terminale. 67,95% de la population ont dit oui au référendum sur l’usage légal de cannabis médicinal pour l’un des deux cas et, une fois approuvée, la proposition plus générale a gagné avec 74,1% des votes.

L’Oregon et Washington sont allés plus loin. L’Oregon est devenu le premier état à décriminaliser et à légaliser la consommation de toute sorte de substance considérée comme drogue. Avec la Mesure 109, approuvée par le soutien de 55,81% des électeurs – chiffres avec 80% des votes scrutés -, le feu vert a été donné à la création d’un programme à travers lequel sera autorisée la vente de champignons hallucinogènes aux plus de 21 ans. Grâce à l’autre proposition adoptée par référendum dans cet état, la Mesure 110, qui a obtenu 55,8% de soutien – avec également 80% des votes scrutés –, la possession de substances passe d’être passible d’une peine de prison d’un an maximum et d’une amende pouvant aller jusqu’à 6250 dollars à devoir seulement payer une amende de 100 euros maximum. Washington a aussi révisé les psilocybes (champignons hallucinogènes) et autres hallucinogènes, même si de forme moins ambitieuse. Son initiative 81, approuvée par une grande majorité de votes - 76,3% -, impliquera de demander à la police qu’elle traite la culture, la distribution, la possession et l’usage non commercial de plantes enthéogènes et de champignons parmi les priorités les plus basses d’application de la loi, y compris celles qui contiennent de l’ibogaïne – iboga -, Diméthyltryptamine ou DMT, mescaline – peyote ou San Pedro -, psilocybine ou psilocine.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.