CBGA_destacada

Acide cannabigérolique (CBGA), tout sur la « cellule mère » de tous les cannabinoïdes

Pour: Redacción Culture

Vous avez déjà entendu parler du CBGA, cette sorte de cannabinoïde-mère qui est en train de révolutionner l’industrie du cannabis médical ? C’est au cours de la maturation de la fleur de Marijuana que cette substance entre en scène pour jouer un rôle de tout premier plan dans le développement des cannabinoïdes les plus populaires. Dans cet article, vous apprendrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce composé. De quoi comprendre pourquoi il est promis à un brillant avenir.

L’acide cannabigérolique, ou CBGA, est la forme acide du cannabigérol (CBG), l’un des cannabinoïdes au plus haut potentiel thérapeutique. Il s’agit de l’un des nombreux composés susceptibles de transformer à jamais l’industrie du cannabis.

Les plantes de cannabis produisent du CBGA, un précurseur des trois principales lignes de cannabinoïdes : l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA), l’acide cannabidiolique (CBDA) et l’acide cannabichromique (CBCA). Ce n’est pas un hasard si cet acide est aussi appelé « cellule mère » de tous les cannabinoïdes. En effet, à mesure que la plante de marijuana murit, des enzymes décomposent le CBGA en l’une de ces trois lignes. 

Exposé à la lumière, aux intempéries et à la chaleur, ces cannabinoïdes acides souffrent un processus appelé « décarboxylation » qui correspond à l’élimination d’un atome de carbone de leur molécule. C’est au cours de ce processus qu’ils muent en leur formes actives respectives que sont le cbg, le THC, le CBD et le CBC.

Bien qu’il n’existe pas sous une forme active, le CBDA joue un rôle premier dans la chimie de la plante de cannabis. Et ses propriétés thérapeutiques sont telles que la communauté scientifique l’étudie avec un intérêt croissant depuis une dizaine d’année.

D’où vient le CBGA ?

S’agissant d’un précurseur, les niveaux de CBGA présents dans la plante de cannabis sont extrêmement élevés dans un premier temps. Mais, le temps passant, ces niveaux diminuent puisque le CBGA disparait progressivement pour donner naissance aux cannabinoïdes. In fine, il n’en reste quasiment pas dans les plantes matures. 

En effet, alors que le CBD et le THC peuvent représenter jusqu’à 20% du poids final d’une fleur de cannabis, leur taux de cbg avoisine en général les 1% dans les fleurs bien mures. En d’autres termes, il faut à un producteur 20 fois plus de biomasse pour obtenir la même quantité de CBG qu’un rendement typique de CBD ou de THC.

Pour obtenir du CBGA en grande quantité, il est par conséquent nécessaire d’éviter sa transformation et il faut donc procéder à la récolte quand la plante n’est pas encore mature. Le moment le plus propice à l’extraction du CBG correspond à l’intervalle séparant la sixième de la huitième semaine de la floraison.

Évidemment, récolter une plante immature revient à sacrifier une grande quantité de THC et de CBD. Mais, certaines études montrent la possibilité de synthétiser le CBGA à partir de levure. De plus, il existe des variétés de cannabis qui, grâce à des techniques de breeding, sont particulièrement riches en CBGA, même en fin de vie. C’est le cas de la CBG Auto de Kannabia qui contient jusqu’à 7% de ce cannabinoïde, pour un taux de THC de seulement 0,1%.

Les effets du CBGA

Ceux qui ont goûté au CBGA rapportent généralement des effets similaires à ceux du CBG lequel est relativement proche du CBD dans son action. Il s’agit donc d’un cannabinoïde non psychoactif. Pour le dire autrement, ni le CBGA ni le CBG ne présentent d’effets intoxicants.

Pour autant, alors que le CBD provoque un effet relaxant et anxiolytique, les consommateurs de CBGA font part d’un effet stimulant qui leur procure un boost d’énergie qui les aide à voir la vie avec optimisme et à faire face aux défis du quotidien. Mais le CBGA a plus à offrir que ce simple extra d’énergie.

Les propriétés de l’acide cannabigérolique

Après des années passées sous les radars d’une communauté scientifique qui n’avait d’yeux que pour les cannabinoïdes principaux, le CBGA a montré son potentiel thérapeutique dans les domaines suivants :

  • Le CBGA contre le diabète de type II : des études récentes ont démontré que le CBGA améliorait le métabolisme des lipides et réduisait l’accumulation de tissus adipeux. Cette action pourrait réduire la résistance à l’insuline manifestée par certains patients souffrant de diabète de type II, diminuant par là même les symptômes dont ils souffrent. De plus, le CBGA pourrait prévenir les complications cardiovasculaires qui accompagnent cette maladie.
  • Le CBGA dans le traitement du cancer : une étude de 2018 a mis en avant que le CBGA s’attaque aux cellules responsables du cancer du côlon. Combiné au THCA, il prévient la prolifération des polypes, lesquels sont considérés comme des précurseurs du cancer du côlon. Par ailleurs, d’autres études ont souligné que le CBGA pouvait s’avérer toxique pour les cellules cancéreuses de la leucémie. Une étape peut-être décisive dans le traitement de cette terrible maladie…
  • Les propriétés anticonvulsives du CBGA : une étude publiée en 2021 analysa les propriétés anticonvulsives de plusieurs cannabinoïdes sur les souris. Bien que davantage de recherches doivent encore être menées, le CBGA montra alors son potentiel dans le soulagement de ce symptôme de l’épilepsie infantile.

Le CBGA dans la lutte contre le COVID

Le CBGA s’avère également être un agent antiviral particulièrement efficace, comme l’ont suggéré plusieurs études qui ont analysé sa capacité à lutter contre le coronavirus. Une recherche publiée en 2022 a ainsi découvert que ce cannabinoïde pouvait bloquer l’entrée du virus du COVID-19 dans les cellules épithéliales humaines.

Mais ce n’est pas tout. En effet, le CBGA semble s’avérer efficace contre plusieurs variants du COVID. Bien que d’autres recherches doivent approfondir cette question, il semble que le CBGA puisse nous être d’une grande aide dans la lutte – tant préventive que curative – contre ce virus.

Comment consommer du CBGA en toute sécurité

À l’heure actuelle, quelques produits riches en CBGA sont disponibles sur le marché, des huiles aux bonbons. À l’instar des autres cannabinoïdes, les effets du CBGA varient significativement selon le mode de consommation. Ingéré par voie orale, il produit un effet durable mais assez faible. Inhalé, ce précurseur de cannabinoïdes engendre un effet puissant mais plus furtif.

Si vous êtes plutôt du genre à autoproduire vos propres plantes, rappelez-vous que le CBGA subit un processus de décarboxylation lorsqu’il est exposé à la chaleur. En conséquence, le fumer ou le vaporiser engendrera sa mutation en CBG.

Pour le consommer sous sa forme acide, il vous faudra donc conserver votre récolte sous sa température de décarboxylation, c’est-à-dire sous les 110ºC. Plusieurs options sont possibles, comme un bon jus frais de fleurs de cannabis. Par ailleurs, il vous faudra conserver votre CBGA sous cette température si vous prévoyez d’utiliser des enzymes pour le transformer en un autre acide carboxylique.

N’oubliez pas, par ailleurs, que ce cannabinoïde a été délaissé pendant des années. Il demeure donc beaucoup d’inconnues à son propos, notamment en termes de doses. En conséquence, soyez prudent dans votre consommation et n’en prenez que des petites doses que vous pourrez augmenter dans un second temps en fonction de la manière dont vous y réagissez. En attendant, les recherches consacrées au CBGA sont si nombreuses que nos connaissances iront rapidement croissantes. En ce qui nous concerne, nous ne manquerons pas de vous tenir informés de toutes les nouveautés sur le CBGA.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Rabais -40% Low THC, Cannabinoids

CBG Auto

Depuis: 14.00€ 8.40€

Rabais -40% Cannabinoids

THCV

Depuis: 14.00€ 8.40€

Low THC, Cannabinoids

Swiss Dream Auto Cbd

Depuis: 14.00€

Partager: