Back to top
Is the US Attorney General crusading against the marijuana industry?

Presque les trois quarts des enquêtes sur les fusions menées par la Division antitrust du Ministère de la Justice des États-Unis en 2019 visaient l’industrie du cannabis. Ce sont finalement neuf enquêtes qui ont été réalisées par ce bureau sur les 22 au total. C’est ce qu’affirme John Elias, travailleur de cette institution. Elias a provoqué un scandale fin juin en affirmant que la persécution réalisée depuis cette division sur l’industrie du cannabis était liée à l’animosité envers cette plante de l’actuel procureur général des États-Unis, William Barr,.

Comme le déclare le fonctionnaire, Barr était en train de gaspiller les ressources de ce ministère dans lequel, à ce moment-là, les enquêtes liées à l’industrie du cannabis représentaient « cinq des huit enquêtes de fusions actives au bureau responsable des secteurs de transport, énergie et agriculture de l’économie états-unienne ».


John Elias

 

Les enquêtes ont été si nombreuses que le personnel des autres bureaux a été employé pour aider, y compris les bureaux de télécommunications, technologie et médias », ajoutait Elias sur ce ministère pendant 14 ans.

Ce travailleur affirmait aussi qu’en mars 2019, le fiscal a convoqué les hauts responsables de la Division antitrust à une réunion intitulée « Révision de la fusion de l’industrie de la marijuana » et où l’on a ordonné au personnel de la division de faire un rapport sur la fusion des entreprises Medmen et Pharma Cann dans lequel on a conclu que « il était peu probable que soient soulevés des problèmes significatifs pour ce qui est de la compétence », ce qui justifiait une deuxième demande d’enquête. D’après ce qu’a publié Marijuana Moment, ces enquêtes mises en œuvre par le procureur général auraient au moins eu une influence sur l’arrêt de la fusion de Medmen et Pharma Cann, une opération qui a été travaillée pendant dix mois et qui atteignait 682 millions de dollars.

 

 

Quelques jours après les déclarations d’Elias, selon Marijuana Moment, plus de 30 membres de la Chambre des Représentants – institution comparable au Congrès – ont présenté une résolution dans laquelle ils demandaient une enquête sur le comportement de Barr pour « abus de pouvoir ».

Barr, né il y a 70 ans à New York, a commencé sa carrière à 23 ans à l’Agence Centrale d’Intelligence (CIA, sigle anglais). En 1989, avec l’Administration de George Bush père, il a été désigné procureur général adjoint au Ministère de justice des États-Unis et, entre 1990 et 1993, il a été procureur général, poste qu’il a repris en février 2019 sous la présidence de Donald Trump. Récemment, Barr, tout comme le président Donald Trump, a été dénoncé par des collectifs liés à Black Lives Matter pour usage de gaz poivré et balles en caoutchouc contre les manifestants qui sont descendus dans la rue pour protester contre l’impunité policière après la mort de George Floyd.

L’attitude de Barr jusqu’à maintenant envers le cannabis n’avait pas été un rejet profond. En avril 2019, quelques mois après avoir assumé ses fonctions de procureur général, Barr a exprimé au Sénat états-unien son rejet face à la situation actuelle que vivait le pays par rapport à cette plante et préconisait une loi fédérale qui en renforce le contrôle.

« Personnellement, je serais encore pour une loi fédérale uniforme contre la marijuana mais s’il n’y a pas un consensus suffisant pour y parvenir, alors je crois que le chemin à suivre est de permettre une approche plus fédérale pour que les états puissent prendre leurs propres décisions dans le cadre de la loi fédérale pour, ainsi, de pas ignorer la loi fédérale », a-t-il affirmé alors.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.