Back to top
Steve DeAngelo, el activista comprometido

En janvier dernier, Steve DeAngelo, probablement le militant pro-cannabis le plus connu de la planète, a annoncé son départ d’Harborside, le magasin de cannabis californien où il est resté pendant près de quinze ans depuis qu'il l'a fondé.

En plus d’être fondateur d’Harborside, DeAngelo est également cofondateur de Steep Hill, le premier laboratoire d'analyse consacré à tester la pureté et la puissance du cannabis commercial, il est également fondateur de l'Arcview Group, un réseau d'investissement dans le cannabis. Comme si cela ne suffisait pas, en 2019, il concentre son énergie sur le Last Prisoner Project, une organisation à but non lucratif consacrée à la réforme de la justice pénale en matière de cannabis. Cette ONG a été fondée dans le but de libérer tous les prisonniers, plus de 40 000 prisonniers du cannabis rien qu'aux États-Unis qui se trouvent actuellement dans cette situation.

M. DeAngelo explique que, bien qu'il soit entré dans l'entreprise en tant que militant, puis en tant qu'entrepreneur, ce militantisme l'a amené à s'impliquer sur d'autres aspects liés au cannabis, tels que l'antiracisme, le pacifisme, l'activisme environnemental et l'égalité des salaires. "Je veux voir un secteur fondé sur ces valeurs", déclare M. DeAngelo.

 

 

Au cours de l'année 2019, Steve DeAngelo a entamé une tournée dans des pays tels que la Jamaïque, l'Espagne et le Maroc, avec le Mexique comme dernière étape. Son objectif : en apprendre le plus possible sur les problèmes delégalisation du cannabis dans le monde. Pour ce militant, ce qui se passe au Mexique, avec la création imminente d'une législation qui donnera naissance au plus grand marché légal de cannabis au monde, représente une révolution ; car il ne s'agit pas seulement de la perspective d'opportunités économiques, mais aussi d'une transformation sociale qui découle de la reconnaissance de toute une culture qui, jusqu'à présent, est restée cachée et s'est développée dans la clandestinité.

Ce mouvement social, bien qu'il n'ait pas encore de nom, se caractérise par une cohésion structurelle en termes d'objectifs et de valeurs, avec l'objectif fondamental de parvenir à la liberté du cannabis au Mexique. Féminisme, engagement en faveur de l'environnement et de la durabilité, respect des peuples indigènes et grand engagement en faveur de la diversité, de l'inclusion, de la justice économique et de l'égalité sont quelques-unes de ces valeurs inébranlables.

Mais l'intérêt de M. DeAngelo pour cette plante fort ancienne ne se limite pas au plaisir. Son intérêt pour la légalisation de la plante découle des propriétés curatives et régénératrices du cannabis, tant pour les humains que pour la planète elle-même, ainsi que de l’amélioration de la prospérité des peuples autochtones.

Dans ses voyages à travers le monde, DeAngelo ne s'est pas limité à l'activisme. Il a également développé des activités commerciales, mais il reconnaît qu'il ne souhaite aider que les entreprises qui partagent ses valeurs et son éthique. Il estime que la coopération est fondamentale pour le succès de ce mouvement pour la légalisation et la démocratisation du cannabis dans le monde. Et pour diffuser ses connaissances et les progrès dans le monde entier, Radio Free Cannabis a été créée, avec un format podcast qui a évolué vers un programme vidéo bimensuel. Dans ce programme, des journalistes spécialisés dans la culture du cannabis du monde entier réalisent des reportages depuis n'importe quel endroit de la planète.

M. DeAngelo ne regrette pas d'avoir quitté le magasin de produits liés au cannabis qu'il a lui-même fondé et a aidé à se développer. Il est, en fait, très satisfait de cette nouvelle orientation, axée sur son travail avec les communautés agricoles du Mexique, sur des projets de diffusion et de sensibilisation tels que Radio Free Cannabis, et sur son apprentissage de la loi, car il estime avoir franchi une étape importante dans son activisme qui a débuté "il y a plusieurs décennies lors d'un rassemblement pour la légalisation du cannabis".

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.