Back to top
La industria legal del cannabis: un sector en alza

L'essor de l'industrie du cannabis est visible au premier coup d'œil, en observant la croissance constante et soutenue qu'elle connaît grâce à l'ouverture des marchés, aux politiques de moins en moins restrictives et à l'augmentation de la demande, parmi d’autres facteurs. Le fait est que cette croissance devrait entraîner, logiquement, une augmentation significative de l'emploi dans ce secteur.

Selon une analyse de 2021 réalisée par MJBizFactbook, entre 340 000 et 415 000 travailleurs seront employés à la fin de l'année 2021, un nombre qui augmentera en quatre ans pour atteindre près de 600 000 emplois. Avec ces chiffres, nous ferions référence aux travailleurs employés directement dans les entreprises de cannabis, qu'il s'agisse des responsables de la culture, de la transformation, des techniciens, des chercheurs, etc. Les personnes qui travaillent dans des entreprises qui soutiennent cette industrie, comme les consultants et les avocats, seront également plus nombreuses. La plupart des postes seront dans ce qu'on appelle le "secteur de la vente au détail", en raison des exigences exigées par presque tous les États pour la commercialisation de produits contenant de la marijuana.

Il est important de garder à l'esprit que, dans cette industrie, une partie très importante des travailleurs occupe des emplois saisonniers ou à temps partiel, en raison des caractéristiques particulières du produit, de sorte que deux travailleurs à temps partiel compteraient pour un travailleur à temps plein. Néanmoins, en 2020, l'emploi dans l'industrie du cannabis dépassait celui d'autres industries - certaines aussi importantes que le développement web - et, fait intéressant, était un peu plus élevé que dans le secteur de la santé, par exemple, qui est un secteur à forte demande en raison de la pandémie de COVID-19. En fait, la pandémie n'a pas entraîné un déclin du marché de la marijuana comme elle l'a fait dans d'autres secteurs. Bien que certaines zones spécifiques - comme celles où une grande partie des ventes dépendent du tourisme - aient été touchées, beaucoup d’autres ont vu leur volume de ventes augmenter par rapport aux années précédentes.

 

 

Au Canada par exemple, pendant la pandémie, l'industrie du cannabis a connu une croissance de 50%, avec une différence plus que considérable avec l'industrie de l'agriculture, de la pêche et de la chasse, qui a connu une croissance de 11%. Dès la première année suivant sa légalisation, les ventes ont atteint près de 1,2 milliard de dollars canadiens et au cours des trois premiers mois les offres d'emploi dans ce secteur ont triplé.

Ainsi, il faut s'attendre à ce que la fin tant attendue de la pandémie, ainsi que les changements au niveau mondial en matière de légalisation de la marijuana et de ses produits dérivés, tant à des fins médicinales, thérapeutiques que récréatives, en plus de l'ouverture des marchés, consolident cette tendance croissante qui a été constante et soutenue ces derniers temps.

Aux États-Unis, où les ventes au détail de cannabis médical et récréatif ont atteint 12 milliards de dollars en 2019, elles devraient passer à 30 milliards de dollars d'ici 2023. On prévoit que les ventes médicales devraient augmenter au même rythme que les ventes récréatives à court terme, bien qu'à long terme, tout indique que les ventes de cannabis médical connaîtront une légère baisse. Actuellement, aux États-Unis il existe plus de 320 000 emplois dans l'industrie légale du cannabis ; les exportations et les produits dérivés du cannabis s'élevaient à plus de 1,5 milliards de dollars en 2020. Au niveau mondial, les ventes de chanvre industriel et de produits dérivés ont dépassé les huit milliards, et on estime qu'en 2026, elles seront supérieures à 65 milliards. Le secteur demande une sécurité juridique pour les exportations, car les exigences en matière d'importation et les changements de réglementation constituent un problème qui limite les possibilités d'exportation vers un marché en expansion tel que le marché intra-européen.

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.

Commentaires

Kannabia Seeds Company sells to its customers a product collection, a souvenir. We cannot and we shall not give growing advice since our product is not intended for this purpose.

Kannabia accept no responsibility for any illegal use made by third parties of information published. The cultivation of cannabis for personal consumption is an activity subject to legal restrictions that vary from state to state. We recommend consultation of the legislation in force in your country of residence to avoid participation in any illegal activity.