freeze_drying

‘Freeze drying’ : la technique qui sèche et guérit le cannabis en 24 heures

Pour: Daniel C. Grow

La culture du cannabis est un processus qui demande du dévouement et surtout de la patience. Ceci est bien connu par les cultivateurs de cannabis expérimentés car, une fois la récolte effectuée, ils doivent attendre que les bourgeons passent par le processus de séchage et de durcissement. Dans certains cas, cela peut prendre jusqu’à un mois et demi de plus ou même deux, mais… Et si on vous disait qu’il y a une technique qui sèche les fleurs de marijuana en seulement 24 heures ?

Le ‘Freeze drying’ ou lyophilisation (également connu sous le nom de ‘cryogénisation’) est une technique couramment utilisée pour conserver les aliments périssables par déshydratation. Le processus consiste à déshydrater le matériau en utilisant la congélation pour après, en réduisant la pression environnante, permettre à l’eau surgelée de s’évaporer. Cela permet d’éliminer pratiquement toute l’humidité contenue dans le produit et de le conserver plus longtemps.

Certains pionniers du secteur du cannabis ont trouvé dans cette technique (appliquée depuis des années dans le secteur alimentaire) une voie possible pour rendre plus efficace la transformation du cannabis. Avec des personnalités aussi représentatives qu’Ed Rosenthal soutenant le ‘Freeze drying’, nombreuses personnes ont commencé à voir les possibilités qu’offre cette technique.

En effet, sur un marché régulé comme celui des États-Unis, des progrès technologiques sont inévitables pour améliorer la production et optimiser la qualité du produit final.

‘Freeze drying’ et cannabis : ça marche vraiment?

Pendant des années, certains producteurs ont étudié les possibilités de lyophilisation pour sécher et guérir les fleurs de marijuana sans obtenir de bons résultats. En effet, en raison du cadre juridique et des circonstances « particulières » de l’industrie du cannabis, il n’est pas toujours facile d’appliquer des techniques avancées et les ressources nécessaires ne sont pas toujours disponibles.

Les premières tentatives de ‘Freeze drying’ ont été un fiasco parce que les machines utilisées pour cela n’étaient pas conçues pour sécher des bourgeons de cannabis, mais pour déshydrater des pommes ou d’autres aliments. Les conditions qu’offraient ces appareils étaient trop agressives pour les délicats trichomes, qui finissaient par se détacher. De plus, le cannabis qui en résultait était trop sec et écrasé, et une grande quantité de terpènes et de cannabinoïdes était perdue, ce qui faisait que le produit final avait moins d’arôme et de goût que les bourgeons séchés selon la méthode traditionnelle.

Cependant, certains ont compris qu’il fallait ajuster les paramètres qui ne permettaient pas de lyophiliser les fleurs de cannabis tout en conservant leurs trichomes et leurs profils de terpènes. Et ils ont finalement réussi.

En quoi consiste le ‘Freeze drying’?

Le processus de ‘Freeze drying’ pour sécher et guérir les bourgeons de cannabis se compose de plusieurs phases :

  • Tout d’abord, les têtes fraîches (fraîchement récoltées) sont placées dans une chambre froide. Il est important que les fleurs soient disposées sur des étagères grille en acier sans être écrasées et avec le plus grand soin.
  • Une fois placés, les températures au-dessous de zéro de la chambre gèlent les bourgeons en transformant l’eau qu’ils contiennent en petits cristaux de glace.
  • Une fois que ces cristaux se sont formés (avec l’humidité contenue dans les fleurs), on réduit la pression à l’intérieur du lyophilisateur pour créer du vide.
  • La combinaison entre basse pression et basse température active un processus appelé « sublimation », qui convertit l’eau cristallisée en gaz sans passer par l’état liquide, mais en préservant la structure moléculaire de la substance lyophilisée sans endommager cette structure.
  • Enfin, cette humidité sous forme de gaz est entraînée par le vide dans une chambre de condensation plus froide. Le résultat final est une fleur de cannabis à laquelle l’humidité restante a été extraite, mais qui conserve toute sa saveur, sa couleur et son arôme.

Différences entre ‘Freeze drying’ et la méthode traditionnelle

Vous vous demandez peut-être ce qui différencie les fleurs séchées par lyophilisation de celles qui ont été traitées avec la méthode traditionnel. En fait, la différence est énorme, car l’apparence des bourgeons qui ont traversé le ‘Freeze drying’ est incroyablement similaire à celle des fleurs fraiches quand ils sont encore sur la plante.

Contrairement à ce que nous sommes habitués, les bourgeons lyophilisés ne réduisent pas leur taille (comme le font ceux qui ont été séchés en suspendant la plante pendant 15 jours), et leur couleur, leur arôme et leur goût sont également les mêmes. Bourgeons d’un vert vif et un profil de terpènes intact que beaucoup ont commencé à surnommer « fleurs de résine vives ».

Quels sont les avantages du ‘freeze drying’?

En fait, les avantages de l’utilisation de cette technique sont nombreux, mais il est vrai qu’elle nécessite un investissement initial que tous les producteurs de cannabis ne peuvent pas se permettre.

Aux États-Unis, où cette méthode commence à être mise en œuvre, les agriculteurs à grande et moyenne échelle sont toujours à la recherche d’optimiser leurs ressources et d’obtenir une meilleure qualité de leur produit. Dans un marché concurrentiel comme celui des États-Unis, cette technique de séchage révolutionnaire peut faire une grande différence pour une marque, mais comme nous l’avons ci-dessus, tout le monde ne peut pas se permettre l’équipement nécessaire pour la réaliser.

Voyons quels sont les avantages du ‘Freeze drying’ :

  • Sans aucun doute, l’un des avantages est que les fleurs de cannabis seront prêtes à consommer en seulement 24 heures contre 15 jours de séchage plus 30 environ de séchage.
  • Il s’agit d’une méthode qui élimine les problèmes de champignons qui peuvent se produire pendant le séchage traditionnel.
  • Certains consommateurs affirment que les fleurs séchées sous cette nouvelle technique produisent un effet plus énergique qu’ils décrivent comme « joyeux ». En outre, les utilisateurs affirment que fumer ce type de cannabis constitue une expérience plus douce pour la gorge et moins irritante pour les voies respiratoires.
  • Sans aucun doute, l’effet visuel est l’un des grands attraits du ‘Freeze drying’, car les bourgeons diminuent à peine leur taille et sont deux fois plus grands que les bourgeons normalement séchés. Sa couleur est vert vif et exhale un arôme incroyable.
  • Il n’y a pas d’excès d’humidité, le séchage est parfait.
  • Les trichomes sont mieux préservés. Les résultats de laboratoire ont confirmé que cette technique réduit la perte de résine, ce qui se traduit par une grande quantité de cannabinoïdes et de terpènes. Avec cette technique on évite la rupture ou le décollement des trichomes, les bourgeons sont littéralement « congelés » dans le temps, juste à ce moment (fraîchement récoltés) où ils expriment leur plus grand potentiel et leur beauté.
  • Les niveaux d’humidité peuvent être réduits à 1%, donc le cannabis séché avec ce méthode est idéal pour les extractions, car l’eau est l’ennemi numéro un des processus pour réaliser certains extraits de cannabis.

Conclusions

Beaucoup soutiennent que le ‘Freeze drying’ va révolutionner la façon dont les fleurs sont présentées au consommateur final. C’est un moyen d’éliminer l’humidité excédentaire en gardant le bourgeon intact en un temps record. Bien que certains préfèrent s’en tenir à la manière traditionnelle parce qu’ils le considèrent plus artisanal, le dernier mot l’aura le public qui sera celui qui choisira le produit qui est de la plus haute qualité. Ou peut-être même cette méthode est venue pour élargir l’offre de formats cannabiques disponibles sur le marché, comme ils l’ont fait à l’époque les extraits et les concentrés.

Kannabia Seed Company vend à ses clients un produit de collection, un souvenir. Nous ne pouvons pas et ne devons pas donner de conseils de culture car notre produit n’est pas destiné à cet usage.

Nous ne sommes pas responsables de l’utilisation illicite qui pourrait être faite par des tiers des informations publiées ici. La culture du cannabis pour l’autoconsommation est une activité soumise à certaines restrictions légales qui varient d’un État à l’autre. Nous recommandons de revoir la législation en vigueur dans le pays de résidence pour éviter d’encourir l’exercice d’une activité illégale.

Baby Boom Auto

Depuis: 8.50€

Édition limitée

Cherry Dream

Depuis: 38.00€

Nouvelle, Génétique américaine

Monkey Grease

Depuis: 11.00€

Partager: